Plus ça change ?

Journal Vaillant, 870, 14 janvier 1962, couverture

Le 14 janvier 1962, en couverture de sa 870e livraison, Vaillant, «Le journal le plus captivant», annonce : «En page 23 : Les joies du hockey sur glace… Pour un crâne fendu, dix minutes de prison.» À côté de ce texte, une photo, saisie durant un match, de joueurs des Rangers de New York et des Canadiens de Montréal, dont Bernard «Boum-Boum» Geoffrion. Le choix de ce joueur et de ces équipes n’est pas innocent : ledit Geoffrion avait été suspendu, durant la saison 1953-1954, pour avoir frappé un joueur à la tête à coups de bâton, en l’occurrence Ron Murphy des… Rangers.

S’il est vrai que l’on peut parfois n’être envoyé en «prison» (on dirait aujourd’hui au «cachot») que pour dix minutes, même après avoir «fendu» le crâne d’un adversaire, ce n’est, heureusement, pas toujours le cas. Les punitions peuvent être plus sévères. (Elles ne le sont pas toujours.) Ce sont «Les joies du hockey sur glace…»

P.-S. — Du Journal Vaillant est né, en 1969, Pif gadget.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *