L’oreille tendue de… Marielle Macé

Mireille Macé, Nos cabanes, 2019, couverture

«Il y a plus d’idées sur terre qu’on ne l’imagine; des idées à même la terre, à même les choses, à même les formes du vivant, des idées de vie à entendre, des pensées et des phrases à mêler enfin aux nôtres (et je me souviens de La Boétie tendant l’oreille aux animaux : “Si les hommes ne font trop les sourds, [les bêtes] leur crient : Vive la liberté !”).»

Marielle Macé, Nos cabanes, Lagrasse, Verdier, 2019, 121 p., p. 71.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*