Autopromotion 010

À la radio de Radio-Canada, ce soir, le 28 août, entre 20 h et 21 h, l’Oreille tendue parlera épistolaire avec Serge Bouchard, à son émission les Chemins de travers. Elle y abordera plusieurs des thèmes de Sevigne@Internet. Remarques sur le courrier électronique et la lettre suivies d’une postface inédite (édition numérique, 2011) et de Écrire au pape et au Père Noël. Cabinet de curiosités épistolaires (à paraître à la fin septembre chez Del Busso éditeur). En deuxième heure, il sera question des correspondances de Louis-Joseph Papineau. En troisième heure, des lettres seront lues, notamment une de Diderot, que l’Oreille commentait longuement dans Diderot épistolier (1996).

 

[Complément du 31 août 2011]

On peut (ré)entendre l’entretien ici.

Écrire au pape et au Père Noël, 2011, couverture

Autopromotion 009

Le prochain livre de l’Oreille tendue paraîtra en septembre chez Del Busso éditeur. En avant-première, trois choses.

La couverture

Écrire au pape et au Père Noël, 2011, couverture

La table des matières

Écrire au pape

Attendre, attendre, attendre

Bouteilles à la mer (première version ici, HTML)

Du pigeon voyageur

Tintin (non-)épistolier

Cher Père Noël (HTML)

Dites-le avec des timbres-poste

L’odeur de la lettre

Des chiffres et des lettres

Sportifs épistolaires

La lettre chantée

L’économie de la confiance

L’art du pourriel (première version ici, HTML)

L’enchaînement épistolaire

Crimes épistolaires

Lettres d’outre-tombe (PDF)

Postface. L’imaginaire épistolaire

La quatrième de couverture

Vous recevez des lettres ? Le pape, Tintin et le Père Noël aussi. On vous inonde de pourriels et de chaînes de lettres ? Mademoiselle Nitouche ne vous sera malheureusement d’aucun secours; sa spécialité, c’est le langage des timbres-poste. Vous préférez utiliser le pigeon voyageur ou la bouteille à la mer, voire la lettre chantée ? Vous ne seriez pas le premier. Attendre une lettre pendant des décennies, vous enivrer de son parfum ou payer une fortune pour une missive ne vous semble pas relever du délire ? Les lettres de recommandation vous paraissent dignes d’intérêt ? Vous aimeriez mieux connaître la correspondance des sportifs et celle des tueurs en série ? Vous n’avez pas peur de recevoir des nouvelles d’outre-tombe ? Les curiosités épistolaires ici rassemblées sont pour vous.

 

[Complément du 22 septembre 2011]

ISBN : 978-2-923792-08-8

En librairie le 7 octobre 2011

19,95 $

Entendre un extrait ici.

Lire un extrait .

 

[Complément du 20 octobre 2011]

Le livre est aussi disponible en format numérique chez Numerik:)ivres.

 

Référence

Melançon, Benoît, Écrire au pape et au Père Noël. Cabinet de curiosités épistolaires, Montréal, Del Busso éditeur, 2011, 165 p.

Autopromotion 008

Ça cause fort d’anti-intellectualisme au Québec ces jours-ci, à la suite de la publication d’un texte de Patrick Lagacé, de la Presse, sur une entrevue donnée en France, en 2009, par le dramaturge Wajdi Mouawad : dans les journaux, sur Twitter, par blogues et commentaires.

Ma contribution (parue en 1998…) au débat se trouve ici.

Référence

Melançon, Benoît, «Un intellectuel heureux ?», dans Pour Jacques. Du beau, du bon, Dubois [Mélanges en l’honneur du professeur Jacques Dubois], Bruxelles, Éditions Labor, coll. «Espace Nord», 1998, p. 169-174.

Autopromotion 007

Ce matin, le 29 juin, entre 10 h et 11 h, on pourra tendre l’oreille à l’Oreille. Elle causera épistolarité au micro de Franco Nuovo à l’émission Sans préliminaires de la radio de Radio-Canada. Rediffusion le même jour entre 21 h et 22 h.

[Complément du 31 août 2011]

On peut (ré)entendre l’entretien ici (durant la deuxième heure).

Autopromotion 006

Benoît Melançon, Bangkok, 2009, couvertureL’Oreille tendue ne fait pas que tenir blogue; il lui arrive aussi de publier des livres. C’est dans le menu de droite, sous «Lire en numérique» et sous «Lire sur papier».

En matière de numérique, il y a du nouveau.

Bangkok. Notes de voyage a été publié, sur papier, par Del Busso éditeur en 2009, puis repris, en numérique, par Del Busso éditeur et Numerik:)ivres en 2011. Il s’agit d’un de ces livres dont on dit parfois que la version numérique est «homothétique» (voir, sur ce mot et ce qu’il cache, le commentaire de François Bon ici).

Ces jours-ci, un projet d’une autre nature : une réédition numérique augmentée de Sevigne@Internet. Remarques sur le courrier électronique et la lettre. D’abord paru, sur papier, en 1996 dans la collection des «Grandes conférences» des Éditions Fides, le texte ressort chez Del Busso éditeur et Numerik:)ivres, accompagné d’une postface inédite, «Quinze ans plus tard». Sa particularité ? Pas de papier : que du numérique. Le pas est franchi.

 

[Complément du 17 septembre 2011]

On peut entendre un passage de la postface inédite, lu par l’auteur, en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Sound Icon / Icône du son