L’oreille tendue de… David Turgeon

David Turgeon, le Continent de plastique, éd. de 2017, couverture

«J’avais un peu honteusement tendu l’oreille. Tout le monde, à la promesse d’une bonne anecdote cruelle, fait sans doute de même (me dis-je aujourd’hui, pour me donner bonne conscience).»

David Turgeon, le Continent de plastique, Montréal, Le Quartanier, coll. «Écho», 16, 2017 (2016), 298 p., p. 243.

L’oreille tendue de… Guy de Maupassant

«Cet effroi bête et inexplicable grandissait toujours et devenait de la terreur. Je demeurais immobile, les yeux ouverts, l’oreille tendue et attendant.»

Référence

Guy de Maupassant, «Sur l’eau», dans Contes et nouvelles. 1875-1884. Une vie. Roman, Paris, Robert Laffont, coll. «Bouquins», 1988, 2 t., t. 1, p. 167.

L’oreille tendue de… Émile Zola

Émile Zola, l’Assommoir, éd. de 1969, couverture

«Il était effrayant, cet animal, à rire continuellement tout seul, comme si sa profession l’égayait. Même, quand il avait fini son sabbat et qu’il tombait sur le dos, il ronflait d’une façon extraordinaire, qui coupait la respiration à la blanchisseuse. Pendant des heures, elle tendait l’oreille, elle croyait que des enterrements défilaient chez le voisin.»

Émile Zola, l’Assommoir, chronologie et introduction par Jacques Dubois, Paris, Garnier-Flammarion, coll. «G-F», 198, 1969, 445 p., p. 338-339.