Archives pour la catégorie Autopromotion

Autopromotion 191

Le prochain livre de l’Oreille tendue est chez l’imprimeur. Il devrait être en librairie avant la fin de septembre 2015.

En primeur, sa couverture.

Benoît Melançon, Le niveau baisse !, 2015, couverture

Sa quatrième de couverture.

La langue est le domaine par excellence des idées reçues. Benoît Melançon s’attaque à quatorze d’entre elles.

Est-ce vrai que le niveau linguistique baisse ? Que c’était mieux avant ? Les Québécois parlent-ils franglais ? Le pronom «on» exclut-il la personne qui parle ? L’anglais est-il une langue facile ? Tous les mots sont-ils dans le dictionnaire ?

Après avoir réfléchi avec humour à de tels lieux communs, quelle est la position de l’auteur ? Ni alarmisme ni jovialisme.

Essayiste, blogueur à L’oreille tendue, professeur et éditeur, Benoît Melançon est l’auteur de plusieurs livres remarqués, dont un Dictionnaire québécois instantané et Langue de puck. Abécédaire du hockey. En 2012, il recevait du gouvernement du Québec sa plus haute distinction en matière de qualité et de rayonnement de la langue française, le prix Georges-Émile-Lapalme.

Et sa table des matières.

Avertissement

Parler français au Québec

Le niveau baisse !

La maîtrise de toutes les subtilités des règles de l’accord du participe passé est le signe que l’on possède parfaitement sa langue, et cette maîtrise doit être acquise à tout prix.

Les Québécois parlent franglais.

Les Québécois parlent joual.

Les Québécois parlent le québécois.

Les Québécois ne parlent pas français.

La question linguistique est une question récente au Québec.

Le niveau monte !

« On » exclut la personne qui parle.

Délier les langues

Utiliser des anglicismes, c’est (le) mal.

Bien parler, c’est se respecter.

La langue anglaise s’impose grâce à sa facilité.

Tous les mots sont dans le dictionnaire.

Le bilinguisme est une richesse collective.

Postface

Remerciements

Sources

Bibliographie

Référence

Melançon, Benoît, Le niveau baisse ! (et autres idées reçues sur la langue), Montréal, Del Busso éditeur, 2015, 118 p. ISBN : 978-2-923792-72-9. (14,95 $)