Archives pour la catégorie Autopromotion

Des nouvelles de l’École de la tchén’ssâ

 

À la Librairie Olivieri, hier soir, le magazine culturel Spirale lançait son 250e numéro (automne 2014). On y trouve un dossier intitulé «Territoires imaginaires», conçu par Martine-Emmanuelle Lapointe et Samuel Mercier-Tremblay.

L’Oreille tendue y publie un texte, «J’ai créé un monstre» (p. 33-34), où elle revient sur la «création» de l’École de la tchén’ssâ et sur sa fortune (voir ici, et là encore).

Au lancement, Martine-Emmanuelle Lapointe et Samuel Mercier-Tremblay ont interrogé Samuel Archibald sur son œuvre. Il a été question de l’École de la tchén’ssâ, mais pas seulement : on a aussi causé de «gothique boréal». L’Oreille a apprécié — la discussion et l’étiquette.

Autopromotion 137

Entre 13 h et 14 h, l’Oreille tendue sera à la radio de Radio-Canada, à l’émission Plus on est de fous, plus on lit !, pour essayer de répondre à une question impossible : «Que devraient lire les élèves du secondaire ?» Elle proposera — c’est la règle du jeu — cinq titres.

 

[Complément]

On peut réentendre la discussion ici. Elle réunissait le rappeur Biz, l’enseignante Lynda Dion et l’Oreille, et était animée par Marie-Louise Arsenault. L’historien et sociologue Gérard Bouchard a aussi pris part aux échanges.

Les choix de l’Oreille ? (Classés par niveau, alors que personne ne le lui a demandé.)

Première secondaire : Cyrano de Bergerac (1897) d’Edmond Rostand

Deuxième secondaire : Bonheur d’occasion (1945) de Gabrielle Roy

Troisième secondaire : Roméo et Juliette (1597) de Shakespeare

Quatrième secondaire : l’Homme rapaillé (1970) de Gaston Miron

Cinquième secondaire : Candide (1759) de Voltaire

Autres œuvres considérées ?

Les Souffrances du jeune Werther (1774) de Goethe

Le Cid (1637) de Corneille

Les contes d’Edgar Allan Poe

Volkswagen Blues (1984) de Jacques Poulin

Côte-des-Nègres (1998) de Mauricio Segura

Ses critères de sélection ?

Plusieurs genres (théâtre, roman, poésie)

Plusieurs époques (du XVIe au XXe siècle)

Plusieurs aires géographiques (France, Québec, étranger)

Des œuvres complètes (pas d’extraits)

Des œuvres pas démesurément longues

Des œuvres avec un prolongement médiatique

(Double) Autopromotion 136

Aux Presses de l’Université de Montréal, l’Oreille tendue dirige la collection «Profession». Cette collection est désormais disponible, dans plusieurs formats numériques, sur la plateforme OpenEdition.

La 255e livraison de la bibliographie du XVIIIe siècle que diffuse l’Oreille depuis 1992 a été mise en ligne ce matin.

Autopromotion 135

Mœbius, 142, 2014, couvertureLa 142e livraison de la revue Mœbius sort ces jours-ci. Son thème ? «Ridicule».

L’Oreille tendue y signe un texte sur le répertoire des «Propos non parlementaires» de l’Assemblée nationale du Québec.

Une version légèrement raccourcie de ce texte, «Vie et mort de l’éloquence parlementaire québécoise», paraît aujourd’hui dans les pages du quotidien le Devoir, rubrique «Des idées en revues» (p. A7).

Merci à Antoine Robitaille de l’y accueillir et à l’équipe de Mœbius d’avoir accepté cette prépublication.