Archives pour la catégorie Bande dessinée

Maurice Richard, 1921-2000

L’Oreille tendue s’intéresse depuis plusieurs années aux relations de la culture et du sport (surtout du hockey).

Cela a donné un ouvrage collectif, un livre sur Maurice Richard, un livre sur la langue de puck et des articles divers (on en trouvera quelques-uns , en format numérique). Cela a aussi donné des entrées ici même.

Maurice Richard étant né un 4 août, voici quelques textes du blogue qui portent (en partie) sur lui.

Sur hockey et chanson, ici et

Sur Hitler

Sur les «fantômes du Forum»

Sur le flambeau des Canadiens de Montréal

Sur le crottin de cheval

Sur tabarnac/k

Sur le mazout

Sur la bande dessinée

Sur les lectures des sportifs

Sur Émile «Butch» Bouchard

Sur le pont Champlain (L’Oreille semble avoir oublié son premier texte quand elle a écrit le second.)

Sur la langue du hockey (dans la série «Dictionnaire des séries»)

Sur Jean Béliveau

Sur Guy Lafleur

Sur Roch Carrier

Sur le mythe, en poésie, au cinéma et dans la presse

Sur le but du 8 avril 1952

Sur celui du 16 avril 1953

Sur William Faulkner

Sur le tir du revers

Sur la mort de Maurice Richard, ici, et ailleurs

Sur Mordecai Richler

Ça va commencer à bien faire.

Allez !

(Fausse) Plaque minéralogique du Québec

Outre Atlantique, pour encourager quelqu’un, on lui dit «Allez !».

Au Québec, on préfère souvent «Envoie !» — mais avec une prononciation du cru. Dès lors se pose la question de la graphie.

L’Oreille tendue vous propose quelques possibilités.

«Tire ! Enwouèye, tire !» (Michael Delisle, le Feu de mon père, p. 13)

«enouaille» (Girerd)

«Aweille les tatas-payez ! et juste à temps pour les vacances d’été :)) https://www.youtube.com/watch?v=faOMHYCB_QE … #gas» (@alagacedowson)

«En tout cas, j’ai souvent entendu mes parents me dire : “awouèye, move-toué l’cul !”» (une lectrice de l’Oreille)

Awaye Dzigidzine, bande dessinée de Suicide et Caron

Tant de questions, si peu d’heures.

 

[Complément du 17 juillet 2014]

Deux autres graphies, venues de la bande dessinée : avouaill (Kesskiss passe Milou ?, p. 54) et avouaille (Kesskiss passe Milou ?, p. 56 et Tintin et son ti-gars, p. 17).

 

[Complément du 24 juillet 2014]

Pour Albert Chartier (Onésime, mars 1956) : «Envoye».

Albert Chartier, Onésime, mars 1956, détail

 

[Complément du 25 juillet 2014]

Dans la bande dessinée Motel Galactic 2 de Francis Desharnais et Pierre Bouchard : «enweille» (p. 36).

 

[Complément du 26 juillet 2014]

Suggestion du Spornographe : «Enwaille estie, rentre-la.»

 

[Complément du 14 septembre 2014]

Chez Vickie Gendreau, dans le roman Testament (2012) : «Enwèye, pine-moi contre la table, Dominic» (p. 140).

 

Références

Chartier, Albert, Onésime. Les meilleures pages, Montréal, Les 400 coups, 2011, 262 p. Publié sous la direction de Michel Viau. Préface de Rosaire Fontaine.

Delisle, Michael, le Feu de mon père, Montréal, Boréal, 2014, 121 p.

Desharnais, Francis et Pierre Bouchard, Motel Galactic. 2. Le folklore contre-attaque, Montréal, Éditions Pow Pow, 2012, 101 p.

Gendreau, Vickie, Testament, Montréal, Le Quartanier, «série QR», 60, 2012, 156 p.

Giard, Luc, les P’tits Tintins à Luc Giard. Kesskiss passe Milou ?, Montréal, Éditions du phylactère, coll. «Album Tchiize», 3, 1988, 62 p.

Giard, Luc, les P’tits Tintins à Luc Giard. Tintin et son ti-gars, Montréal, Éditions du phylactère, coll. «Album Tchiize», 5, 1989, 51 p.

Girerd, Son honneur, Montréal, La Presse, 1981, [s.p.].

Suicide, Richard et Caro Caron, Awaye Dzigidzine, Montréal, Éditions Beaulieu, 1996, 20 p. Bande dessinée.

Bande dessinée québécoise : repères bibliographiques

L’Oreille tendue s’intéresse à la représentation du sport au Québec. Par la force des choses, elle s’est intéressée à la représentation de la BDHQ (la bande dessinée sur le hockey au Québec). Voir, ici même, les textes du 12 décembre 2011, du 23 décembre 2011, du 28 décembre 2011, du 19 juillet 2012 et du 12 juin 2014.

Cet automne, elle publiera un ouvrage collectif sur la bande dessinée et le sport, codirigé avec son collègue Michel Porret (Genève). Ces jours-ci, elle est à rédiger son texte pour cet ouvrage, évidemment sur la BDHQ. Elle a donc dû dresser une bibliographique critique sur la bande dessinée québécoise, histoire de contextualiser son propos. On trouvera ci-dessous les textes qu’elle a repérés. Si des lecteurs veulent compléter cette liste, ils sont bien évidemment les bienvenus.

N.B. N’ont été répertoriés ni les comptes rendus ni les chroniques.

[Version du 31 juillet 2014]

Aird, Robert et Mira Falardeau, «La BD caricaturale» et «Dessin d’humour et bande dessinée», dans Histoire de la caricature au Québec, Montréal, VLB éditeur, coll. «Études québécoises», 87, 2009, p. 164-174.

Apostolidès, Jean-Marie, «Les rituels de Luc Girard», Formule Un, 1, 2007, p. 52-79.

Arcand, Bernard et Sylvie Vincent, «Il y a un dessein dans le Boréal Express», Recherches amérindiennes au Québec, 8, 3, 1979, p. 203-212.

«La bande dessinée a-t-elle ou non atteint sa maturité ?», Imagine…, 28 (VI : 5), juin 1985, p. 33-43. Table ronde avec Richard Coulombe, Réal Godbout, Pierre Fournier, Normand Viau, Raynald Saint-Hilaire, Yves Lacroix, Jacques Samson et Catherine Saouter-Caya.

«La bande dessinée québécoise», Spiderman, 161-162, 1984. Édition québécoise publiée par les Éditions Héritage.

La Barre du jour, 46-47-48-49, 1975, 260 p. Ill. Dossier «La bande dessinée kébékoise» sous la direction d’André Carpentier.

Beaulac, Mario, «BD, bandes dessinées québécoises et nouvelle culture (essai d’analyse sémiologique)», Montréal, Université de Montréal, mémoire de maîtrise, décembre 1974, vi/97 p.

Bell, John, «A History. English Canadian Comic Books», dans John Bell (édit.), Canuck Comics. A Guide to Comic Books Published in Canada, Montréal, Matrix Books, 1986, p. 19-46.

Bell, John, «Intro. Yes, There Are Canadian Comics», dans John Bell (édit.). Canuck Comics. A Guide to Comic Books Published in Canada, Montréal, Matrix Books, 1986, p. 13-16.

Blanchard, Gérard, «Les bandes dessinées québécoises», Communication et langages, 19, 1973, p. 47-62. URL : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/colan_0336-1500_1973_num_19_1_4029.

Boisvert, Jacinthe, «Albert Chartier chroniqueur en bande dessinée d’un Québec en mutation», Montréal, Université du Québec à Montréal, mémoire de maîtrise, 1992, iv/175 p. Ill.

Bordeleau, Francine, «La revanche des bédéistes québécois», Lettres québécoises, 118, été 2005, p. 13-16.

Brind’Amour, Serge, «Zap ! Pow ! Stie ! La nationalisation de la bande dessinée», le Maclean, 14, 7, juillet 1974, p. 17-21 et 45-46.

Cantin, Pierre, «La bande dessinée québécoise», dans René Dionne (édit.), le Québécois et sa littérature, Sherbrooke et Paris, Naaman et ACCT, 1984, p. 397-406.

Canuck Comics. A Guide to Comic Books Published in Canada, Montréal, Matrix Books, 1986, 154 p. Ill. Edited by John Bell. With Special Contributions from Luc Pomerleau aud Robert MacMillan. Foreword by Harlan Ellison. Publisher’s Preface par Mark Shainblum.

Carpentier, André, «Occultation du réel et construction du “gag” dans Onésime», dans Jacques Samson et André Carpentier (édit.), Actes. Premier colloque de bande dessinée de Montréal, Montréal, Analogon, 1986, p. 73-84.

Carpentier, André, «Rencontre avec Yves Perron et Normand Viau (Extraits)», dans Jacques Samson et André Carpentier (édit.), Actes. Premier colloque de bande dessinée de Montréal, Montréal, Analogon, 1986, p. 103-110.

Cauchon, Paul, «La bande dessinée québécoise : une adolescence prolongée ?», Imagine…, 28 (VI : 5), juin 1985, p. 24-30.

Cauchon, Paul, «Xavier : chroniques des années dures… en forme de parodie», dans Jacques Samson et André Carpentier (édit.), Actes. Premier colloque de bande dessinée de Montréal, Montréal, Analogon, 1986, p. 42-51.

Chabot, Marc, «La BD peut-elle faire de la BD avec des hommes et des femmes ?», dans Jacques Samson et André Carpentier (édit.), Actes. Premier colloque de bande dessinée de Montréal, Montréal, Analogon, 1986, p. 85-88.

Cliche, Mira, «Éclosion d’un art», Entre les lignes, 4, 3, printemps 2008, p. 19-24.

Dansereau, Stéphanie, «La BD et le programme de français au secondaire : préalables et approches», dans Jacques Samson et André Carpentier (édit.), Actes. Premier colloque de bande dessinée de Montréal, Montréal, Analogon, 1986, p. 131-139.

Dubois, Bernard, Bande dessinée québécoise : répertoire bibliographique à suivre, Sillery (Québec), Éditions D.B.K., 1996, 105 p.

Ellison, Harlan, «Dreams of Joy Recaptured. A Brief Essay of Introduction to Canuck Comics», dans John Bell (édit.), Canuck Comics. A Guide to Comic Books Published in Canada, Montréal, Matrix Books, 1986, p. 5-10.

Entre les lignes, 4, 3, printemps 2008. Dossier «La bande dessinée en ébullition» sous la direction de François Mayeux, p. 18-35. URL : http://www.erudit.org/culture/el1057873/el1064127/index.html.

Et vlan ! On s’expose… Quinze ans de bande dessinée dans la région de Québec, Sainte-Foy (Québec), ScaBD, 1985, 81 p.

Falardeau, Mira, «Les Bédéssinatrices», la Nouvelle Barre du jour, 110-111, février 1982, p. 81-87.

Falardeau, Mira, «La bande dessinée au Québec», Communication et langages, 96, 1993, p. 46-62. URL : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/colan_0336-1500_1993_num_96_1_2434.

Falardeau, Mira, la Bande dessinée au Québec, Montréal, Boréal, coll. «Boréal Express», 9, 1994, 125 p. Ill.

Falardeau, Mira, «La BD française est née au Canada en 1904», Communication et langages, 126, décembre 2000, p. 23-46. URL : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/colan_0336-1500_2000_num_126_1_3036.

Falardeau, Mira, «Les débuts de la bande dessinée québécoise de 1904 à 1908 dans La Patrie et La Presse», À rayons ouverts, 60, été 2004. URL : http://www.banq.qc.ca/a_propos_banq/publications/a_rayons_ouverts/aro_60.html?language_id=3#debuts.

Falardeau, Mira, Histoire de la bande dessinée au Québec, Montréal, VLB éditeur, coll. «Études québécoises», 80, 2008, 190 p. Ill. Cahier couleur de 16 p.

Fortier, Yann, «Les aventures de la bédé québécoise», Forces, 43, 160, hiver 2009-2010, p. 48-54.

Gaumer, Patrick, «Québec», dans Larousse de la BD, Paris, Larousse, 2010, p. 89-92.

Gervais, Flore, «L’école à l’école de la BD», dans Jacques Samson et André Carpentier (édit.), Actes. Premier colloque de bande dessinée de Montréal, Montréal, Analogon, 1986, p. 141-145.

Giaufret, Anna, «La BD québécoise : “Magasin général”, la langue entre imaginaire et représentation», article électronique, Publif@rum, 14, 2011. URL : http://publifarum.farum.it/ezine_articles.php?art_id=184.

Giaufret, Anna, «Le français dans la bande dessinée québécoise : quelles représentations du français parlé ?», article électronique, Repères DoRiF, 2, 2013. URL : http://www.dorif.it/ezine/ezine_printarticle.php?dorif_ezine=9a17527cfff5b6df15c4fd78a4c3d53e&art_id=74.

Hébert, François, «Hérauts première véritable revue de bandes dessinées québécoises», la Nouvelle Barre du jour, 110-111, février 1982, p. 113-120.

Hébert, Pierre, Yves Lever et Kenneth Landry (édit.), Dictionnaire de la censure au Québec. Littérature et cinéma, Montréal, Fides, 2006, 715 p. Ill. (Voir notamment p. 249-251, 283-284, 383, 412, 414-416 et 431.)

Hurtubise, Jacques, «La bande dessinée québécoise», Québec français, 26, mai 1977, p. 41-45. URL : http://id.erudit.org/iderudit/56685ac.

Hurtubise, Jacques, «Comment ou pourquoi on devient créateur de Bande dessinée au Québec», la Nouvelle Barre du jour, 110-111, février 1982, p. 123-128.

Lacroix, Yves, «La bande dessinée dans les journaux québécois (1930-1950). Un inventaire», la Nouvelle Barre du jour, 110-111, février 1982, p. 101-109.

Lacroix, Yves, «L’événement de la BD québécoise (1930-1950)», dans Jacques Samson et André Carpentier (édit.), Actes. Premier colloque de bande dessinée de Montréal, Montréal, Analogon, 1986, p. 7-19.

Lacroix, Yves, «La critique de BD au Québec», dans Jacques Samson et André Carpentier (édit.), Actes. Premier colloque de bande dessinée de Montréal, Montréal, Analogon, 1986, p. 111-114.

Lamothe, Stéphanie, «Les modes d’expression du projet autobiographique dans la bande dessinée québécoise», Montréal, Université du Québec à Montréal, mémoire de maîtrise, septembre 2011, viii/134 p. Ill. Dir. : Robert Dion et Philippe Sohet. URL : http://www.archipel.uqam.ca/4232/1/M12181.pdf.

Langlois, Richard, la Bande dessinée made in Sherbrooke, Sherbrooke, Musée des beaux-arts de Sherbrooke, 1998, 128 p. Catalogue de l’exposition présentée du 16 mai au 4 octobre 1998 au Musée des beaux-arts de Sherbrooke.

Laporte, Louise, «Les souvenirs du pionnier de la bande dessinées : Albert Chartier», Ensemble le magazine de la vie à deux, 1, 5, janvier 1979, p. 8-9.

Lebrun, Denis, «La bande dessinée. Initiation à un langage nouveau», Éducation Québec, 8, septembre-octobre 1977, p. 24-27.

Leduc, Dominic et Michel Viau, les Années Croc. L’histoire du magazine qu’on riait, Montréal, Québec Amérique, 2013, 415 p. Ill. Préface de Louise Richer.

Lemay, Sylvain, «Grotesque et satire dans les aventures de Michel Risque et de Red Ketchup de Réal Godbout et Pierre Fournier», Montréal, Université du Québec à Montréal, mémoire de maîtrise, 1996, 122 p.

Lemay, Sylvain, «Le Chiendent de la bande dessinée au Québec», Littératures, 20, 1999, p. 133-147. Revue du Département de langue et littérature françaises de l’Université McGill.

Lemay, Sylvain, «Les tentatives de constitution d’un champ de la bande dessinée au Québec», les Cahiers du Cedel, 3, 1999. Publication de l’Université du Québec à Montréal.

Lemay, Sylvain, «Panorama de la bande dessinée québécoise pour la jeunesse (1970-2000)», dans Françoise Lepage (édit.), la Littérature pour la jeunesse. 1970-2000, Montréal, Fides, coll. «Archives des lettres canadiennes», XI, 2003, p. 99-117.

Lemay, Sylvain, «L’hommage trop discret à Albert Chartier», le Devoir, 1er mars 2004, p. A6.

Lemay, Sylvain, «Les aventures de la bande dessinée en Outaouais», Au fait, 11, 3, 2005, p. 3-4.

Lemay, Sylvain, «L’appel de la race ou l’influence des livres. L’exemple des Contes historiques de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (1919-1925)», Formule Un, 1, 2007, p. 80-94.

Lemay, Sylvain, «Pour une cinquième saison de la bande dessinée québécoise», Trio, 6, 2009, p. 19-30.

Lemay, Sylvain, «Michel Risque : le sémiologue analpha-bête», Trip, 7, mars 2010, p. 12-28.

Lemay, Sylvain, «Le “printemps” de la bande dessinée québécoise (1968-1975)», Montréal, Université du Québec à Montréal, thèse de doctorat, août 2010, xv/363 p. Ill. Dir. : Jacques Pelletier. URL : http://www.archipel.uqam.ca/4498/1/D2265.pdf.

Lemay, Sylvain, «La bande dessinée québécoise», À bâbord !, 41, automne 2011, p. 1.

Letovsky, Cliff, «Komiks Kebek», le Beaver, 23-25, juin-août 1973, p. 87-93.

MacLeod, Catriona, «Sex and Death in Quebec : Female AutobioBD and Julie Doucet’s Changements d’adresses», article électronique, European Comic Art, 5, 1, juillet 2012. URL : http://berghahn.publisher.ingentaconnect.com/content/berghahn/eca/2012/00000005/00000001.

Marshall, Bill, «European Comic Art and Quebec», article électronique, European Comic Art, 5, 1, juillet 2012. URL : http://berghahn.publisher.ingentaconnect.com/content/berghahn/eca/2012/00000005/00000001.

Melançon, Benoît, «Les fanzines québécois», Revue d’histoire littéraire du Québec et du Canada français, 6, été-automne 1983, p. 95-98.

Meune, Manuel, «De la Guerre froide à la guerre des langues : Tintin au pays de la traduction. Les adaptations en langues régionales dans l’espace francophone», dans Viviane Alary et Benoît Mitaine (édit.), Lignes de front. Bande dessinée et totalitarisme, Chêne-Bourg (Suisse), Georg et Colloque de Cerisy, coll. «L’Équinoxe. Collection de sciences humaines», 2011, p. 165-182.

Miller, Ann et Murray Pratt, «Transgressive Bodies in the Work of Julie Doucet, Fabrice Neaud and Jean-Christophe Menu : Towards a Theory of the “AutobioBD”», Belphégor. Littérature populaire et culture médiatique, 4, 1, 2004. URL : http://dalspace.library.dal.ca/handle/10222/47696.

Montpetit, Charles, «C’est si dur de dessiner des dames ?», la Nouvelle Barre du jour, 110-111, février 1982, p. 91-97.

Musée d’art contemporain, la Bande dessinée québécoise (1902-1976), Montréal, ministère des Affaires culturelles, 1976. Catalogue d’exposition.

La Nouvelle Barre du jour, 110-111, février 1982, 128 p. Dossier «La bande dessinée».

«Les pionniers de la B.D. québécoise : Albert Chartier», les X-men, 29-30, mai 1985, p. 18-19.

Pomerleau, Luc, «La bande dessinée de science-fiction et de fantastique au Québec», Protée, 10, 2, été 1982, p. 83-86.

Pomerleau, Luc, «L’Écran (1974-1974)», dans Jacques Samson et André Carpentier (édit.), Actes. Premier colloque de bande dessinée de Montréal, Montréal, Analogon, 1986, p. 20-29.

Pomerleau, Luc, «La BD en librairie au Québec», dans Jacques Samson et André Carpentier (édit.), Actes. Premier colloque de bande dessinée de Montréal, Montréal, Analogon, 1986, p. 115-119.

Pomerleau, Luc, «La BD québécoise. Bref historique», dans John Bell (édit.), Canuck Comics. A Guide to Comic Books Published in Canada, Montréal, Matrix Books, 1986, p. 117-123. Texte précédé de sa version anglaise.

Pomerleau, Luc, «Quebec Comics. A Short History», dans John Bell (édit.), Canuck Comics. A Guide to Comic Books Published in Canada, Montréal, Matrix Books, 1986, p. 103-115. Texte suivi de sa version française.

«Québec Title Listings», dans John Bell (édit.), Canuck Comics. A Guide to Comic Books Published in Canada, Montréal, Matrix Books, 1986, p. 125-145.

Raby, Georges, «Le printemps de la bande dessinée québécoise», Culture vivante, 22, septembre 1971, p. 12-23. Repris dans la Barre du jour, 46-49, 1975, p. 49-52.

Rannou, Maël, «La bande dessinée au Québec», Comix Club, 10, 2010, p. 71-87.

Robert, Guy,  «Dessin, caricature, bande dessinée», dans l’Art au Québec depuis 1940, Montréal, La Presse, 1973, p. 206-219. Réimpression : 1977.

Robidoux, Léon-A., Albéric Bourgeois, caricaturiste, Montréal, VLB éditeur et Médiabec, 1978, 290 p. Ill. Préfaces de Normand Hudon et de Robert LaPalme.

Rolfe, Christopher, «Round and About the Bande Dessinée Québécoise : From its Early Days to Chiendent», article électronique, European Comic Art, 5, 1, juillet 2012. URL : http://berghahn.publisher.ingentaconnect.com/content/berghahn/eca/2012/00000005/00000001.

Samson, Jacques, «Une décennie de bandes dessinées québécoises», Imagine…, 11, 1981, p. 9-20.

Samson, Jacques, «Parenthèse sur la fascination-Bd», la Nouvelle Barre du jour, 110-111, février 1982, p. 9-15.

Samson, Jacques, «Une délégation québécoise à Angoulême», Imagine…, 28 (VI : 5), juin 1985, p. 45-47.

Samson, Jacques, «La BD au collégial : faire parler leurs images…», dans Jacques Samson et André Carpentier (édit.), Actes. Premier colloque de bande dessinée de Montréal, Montréal, Analogon, 1986, p. 121-129.

Samson, Jacques, «Rencontre avec Albert Chartier», dans Jacques Samson et André Carpentier (édit.), Actes. Premier colloque de bande dessinée de Montréal, Montréal, Analogon, 1986, p. 55-72. Transcription de l’entretien réalisée par France Boisvert.

Samson, Jacques, «Rencontre avec Pierre Fournier et Réal Gobdout», dans Jacques Samson et André Carpentier (édit.), Actes. Premier colloque de bande dessinée de Montréal, Montréal, Analogon, 1986, p. 90-102.

Samson, Jacques et André Carpentier (édit.), Actes. Premier colloque de bande dessinée de Montréal, Montréal, Analogon, 1986, 223 p. Ill.

Samson, Jacques, Mémoire sur la situation de la bande dessinée au Québec et au Canada, Montréal, ACIBD, 1986, 35 p.

Samson, Jacques, «Québec : une B.D. sans histoire», l’Année de la BD 86-87, Grenoble, Glénat, 1986, p. 182-184.

Samson, Jacques, Mémoire sur la situation de la bande dessinée au Québec et au Canada, Montréal, ACIBD, 1991 (mise à jour), 35 p.

Samson, Jacques, «Bande dessinée québécoise : sempiternels recommencements ?», dans Réginald Hamel (édit.), Panorama de la littérature québécoise contemporaine, Montréal, Guérin, 1997, p. 282-307.

Saouter Caya, Catherine, «L’Eldorado et Iceberg : deux périodiques québécois de BD», dans Jacques Samson et André Carpentier (édit.), Actes. Premier colloque de bande dessinée de Montréal, Montréal, Analogon, 1986, p. 30-41.

«The Editors», article électronique, European Comic Art, 5, 1, juillet 2012. URL : http://berghahn.publisher.ingentaconnect.com/content/berghahn/eca/2012/00000005/00000001.

Tessier, Marc, «Traquer l’Égo : la bande dessinée underground au Québec», Guillotine, 1, 4, 1995, p. 1-8.

Théberge, Gleason, «La bande dessinée (qui, quoi ?)», la Barre du jour, 35-37, automne 1972, p. 43-69.

Thibault, Gilles, «La bande dessinée au Québec», Médiart, 12 bis, décembre 1972, p. 2-9.

Thibault, Gilles, «La bande dessinée au Québec», Médiart, 13, janvier 2013, p. 13-15.

Thibault, Gilles, «La bande dessinée au Québec», dans Québec underground 1962-1972, Montréal, Éditions Médiart, 1973, vol. 2, p. 334-345.

Tintin, juillet 1976. Dossier sur la bande dessinée québécoise.

Véronneau, Pierre, «Introduction à une lecture de la bande dessinée québécoise, 1940-1910», Stratégie. Lutte idéologique, 13-14, printemps 1976, p. 59-75.

Viau, Michel, BDQ. Répertoire des publications de bandes dessinées au Québec des origines à nos jours. Édition 2000, Laval, Mille-Îles, coll. «Argus», 1999, 342 p. Ill.

Viau, Michel, «Les aventures de Timothée, première bande dessinée à bulles de langue française», le Collectionneur de bandes dessinées, 94, été 2001, p. 47.

Viau, Michel, «100 ans de BD au Québec… et plus !», MensuHell, 54, 2004.

Viau, Michel, «Grande presse et petits bonhommes, la naissance de la BDQ», Formule Un, 1, 2007.

Viau, Michel, «La BD au Québec : une route semée d’embûches», Québec français, 2008, p. 32-34.

Dessiner le Printemps érable

La Marche orange, de Beaudet et Boily (2012), couverture

[Huitième texte d’une série sur les livres du Printemps érable. Pour une liste de ces textes, voyez ici.]

Marc Beaudet (dessins) et Luc Boily (textes) ont lancé en 2011 une série de bandes dessinées humoristiques inspirées du hockey, «Gangs de rue». Trois volumes ont paru à ce jour : les Rouges contre les bleus (2011), la Marche orange (2012), Alerte rouge (2014).

Le deuxième album s’inspire très précisément des événements du printemps 2012 au Québec.

Les «gangs de rue», une bande d’adolescents, décident de lutter contre le projet commercial d’un promoteur véreux, «Le cartier 20/60», car il les privera du boisé où ils jouent. Ils ne réussiront que partiellement : le projet sera construit, mais il tiendra compte de leurs suggestions. On y relocalisera notamment la bibliothèque Georges-Émile-Lapalme. (L’Oreille tendue a un faible pour Georges-Émile Lapalme.)

Comment sont-ils parvenus à leurs fins ? En occupant la rue casseroles à la main. En arborant, à défaut du carré rouge, un cercle orange. En défilant quasi nus. En se déguisant en panda ou en banane. En se joignant, sur le modèle de la Coalition large de l’ASSÉ (CLASSE), aux activités de la Coalition locale d’actions sociales commerciales et environnementales (CLASCE).

La «majorité silencieuse» ne l’est donc plus (p. 37). Elle «occupe la rue» (p. 15). En voyage (scolaire) à Montréal, les défenseurs du boisé Bédard assisteront même à une de ces manifestations étudiantes (p. 42) qui leur ont servi de modèle pour leur «RUEvolution tranquille» (quatrième de couverture).

On l’aura compris : cette bande dessinée ne pèche pas par excès de subtilité. C’est peut-être en cela qu’elle est utile : elle révèle clairement ce qui, du Printemps érable, est passé dans la langue courante.

P.S.—Ce n’est pas la première fois que le Printemps érable est mis en BD (voir Je me souviendrai).

Références

Beaudet, Marc et Luc Boily, Gangs de rue. La marche orange, Brossard, Un monde différent, 2012, 50 p.

Je me souviendrai. 2012. Mouvement social au Québec, Antony, La boîte à bulles, coll. «Contrecœur», 2012, 246 p. Ill.