L’échelle du racisme

«Je suis raciste» : cette phrase exhibe le racisme de qui la prononce.

«Je n’étais pas raciste avant de connaître des xxxxxx [mettez la catégorie ethnique de votre choix ici]» : cette phrase exhibe le racisme de qui la prononce (je suis maintenant raciste), mais laisse entendre que ce racisme est motivé par une connaissance directe de ceux envers lesquels il s’exprime (je suis raciste à cause des autres; c’est leur faute).

Tous les racistes ne sont pas égaux. Il y en a de pires que d’autres.