Autopromotion (indirecte) 593

Michel Porret, Objectif Hergé, 2021, couverture

À ses heures perdues — façon de parler —, l’Oreille tendue offre ses services d’éditrice conseil. Il y a quelques années, cela a mené à la publication de Nouvelles obscurités, d’Alex Gagnon, chez Del Busso éditeur. Ces jours-ci, paraît un ouvrage de Michel Porret, Objectif Hergé. «Tintin, voilà des années que je lis tes aventures», aux Presses de l’Université de Montréal.

Qui est Michel Porret ?

«Michel Porret est professeur honoraire d’histoire moderne à l’Université de Genève et président des Rencontres internationales de Genève. Il travaille sur les Lumières, l’utopie, la justice pénale, la médecine légale et la bande dessinée» (quatrième de couverture).

C’est aussi un vieil ami de l’Oreille, qui a publié un de ses livres précédents. Ensemble, ils ont édité ceci.

De quoi le livre parle-t-il ?

«Tout commence en 1930 dans la violence de la révolution bolchevique au pays des Soviets. Tout se boucle en 1986 dans l’univers huppé de l’art contemporain. Entre la lutte des classes et la polémique esthétique, la saga de Tintin est une quête du bien dans la violence de l’histoire du XXe siècle. De la Terre à la Lune, entre mer, désert et cimes, flanqué du socratique Milou puis de l’ivrogne au grand cœur Haddock, le petit Don Quichotte qui aime les livres affronte tous les bandits du monde. Environ 12 000 vignettes en noir et blanc puis en couleurs : culminant dans le silence de la ligne claire, la saga de Tintin est une aventure esthétique et humaine. Cet essai ludique y revient au prisme de son imaginaire social qui en fait une œuvre universelle jusque dans la relation parodique» (quatrième de couverture).

Il est organisé comment ?

Abréviation des titres des albums de Tintin

Prélude

Chapitre I. L’ennemi de tous les bandits du monde

Elle n’a pas existé la fusée lunaire !
Au musée
Tintin est mort
Haddock, le grand seigneur
Tuer Topolino ?
La baraka
La figuration narrative
La ligne claire
L’aventure inconnue
La tintinologie
La relation parodique

Chapitre II. Le petit Don Quichotte

Bolchevisme, colonialisme et crime organisé
Les peuples se connaissent mal
Mais c’est la guerre cela, Monsieur !
Les faussaires
L’Anschluss
Narcotrafiquants et pirates
Les négriers
Vive la paix !

Chapitre III. Les bandits ! Qu’ont-ils fait de mes livres ?

La presse
Les faits divers
L’ocularisation
Le tempo de l’aventure
Les bibliothèques
La bibliothèque de Tintin
La lecture enchâssée en vignettes

Chapitre IV. Le silence de la ligne claire

Voir le bruit
L’arrière-pays sonore
La vignette aphasique
Écoutez-le, ce silence !
L’assonance du timbre fêlé
Silence !…Lancez le son
C’est fini, mille sabords !

Objectif vie : à Arsène

Annexe. Hergé : Les aventures de Tintin

Sources, reconnaissance

Il serait difficile à l’Oreille de ne pas en recommander la lecture.

 

Référence

Porret, Michel, Objectif Hergé. «Tintin, voilà des années que je lis tes aventures», Montréal, Presses de l’Université de Montréal, coll. «Champ libre», 2021, 160 p. Ill.

Accouplements 169

Tintin aujourd’hui. Images et imaginaires, 2021, couverture

(Accouplements : une rubriquel’Oreille tendue s’amuse à mettre en vis-à-vis deux œuvres, ou plus, d’horizons éloignés.)

Une fois de plus, l’Oreille tendue se met à une série télévisée longtemps après tout le monde, en l’occurrence Designated Survivor.

Hier, elle regardait «La mission», le cinquième épisode de la première saison. On y voit le président désigné des États-Unis, Tom Kirkman (Kiefer Sutherland), discuter avec un responsable de l’unité d’élite des Navy SEALs, au moment de planifier l’enlèvement d’un terroriste caché en Algérie. Kirkman lui demande comment leur mission doit se dérouler : «Amateurs talk tactics, sir. Professionals talk logistics.» Le succès militaire serait donc affaire de logistique. Ce responsable y est sensible, car il ne veut pas mettre la vie de ses hommes en danger.

Plus tôt dans la journée, l’Oreille avait reçu par la poste l’ouvrage collectif Tintin aujourd’hui. Images et imaginaires (2021). Tout à l’heure, en feuilletant la table des matières, elle tombe sur l’article de Pascal Robert, «Les Aventures de Tintin. Une affaire de logistique» (p. 67-85). Que peut-on y lire ? Souvent, chez Tintin, «il s’agit de rattraper quelque méchant, de rejoindre un ami en danger, etc. Le temps presse, et cela peut être une question de vie ou de mort» (p. 67).

Hergé / Sutherland : même combat.

P.-S.—Oui, l’Oreille est tintinologue à ses heures.

Fil de presse 035

Logo, Charles Malo Melançon, mars 2021

Il vous faut des lectures linguistiques ? Vous n’avez qu’à vous pencher.

Baillehache, Jonathan, le Désir de traduire. Penser la traduction selon Antoine Berman. Chateaubriand, Pound et Roubaud, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. «Interférences», 2021, 164 p. URL : <http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=5144>.

Benzitoun, Christophe, Qui veut la peau du français ?, Paris, Le Robert, coll. «Temps de parole», 2021, 288 p. URL : <https://www.lerobert.com/autour-des-mots/francais/qui-veut-la-peau-du-francais-9782321016885.html>.

Borer, Alain, «Speak White !» Pourquoi renoncer au bonheur de parler français ?, Paris, Gallimard, coll. «Tracts Gallimard», série «Grand format», 2021, 48 p. URL : <http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Tracts/Grand-format/Speak-White-!>.

Candea, Maria et Laélia Véron, Le français est à nous ! Petit manuel d’émancipation linguistique, Paris, La Découverte, coll. «La Découverte Poche / Essais», 538, 2021 (2019), 224 p. Nouvelle édition suivie d’une postface inédite. URL : <https://www.editionsladecouverte.fr/le_francais_est_a_nous_-9782348069901>.

L’Oreille tendue a rendu compte de l’édition originale ici.

Cappeau, Paul, Une grammaire à l’aune de l’oral ?, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. «Rivages linguistiques», 2021, 162 p. URL : <http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=5114>.

Chartier, Roger, Editer et traduire. Mobilité et matérialité des textes (XVIe-XVIIIe siècle), Paris, ÉHÉSS / Gallimard / Seuil, coll. «Hautes études», 2021, 300 p. <https://www.seuil.com/ouvrage/editer-et-traduire-roger-chartier/9782021473896>.

Chiss, Jean-Louis (édit.), le FLE et la francophonie dans le monde, Paris, Armand Colin, coll. «U Lettres», 2021, 352 p. URL : <https://www.armand-colin.com/le-fle-et-la-francophonie-dans-le-monde-9782200631734>.

Cités, 86, 2021, 212 p. Dossier «La langue sous contrôle ?». URL : <https://www.cairn.info/revue-cites-2021-2.htm>.

Colin, Jean-Paul, Dictionnaire de la vie à la campagne et des activités paysannes et agricoles. Hier et aujourd’hui, Paris, Honoré Champion, coll. «Champion Les dictionnaires», 24, 2021, 424 p. Préface de Jean Pruvost. URL : <https://www.honorechampion.com/fr/champion/12367-book-08096028-9782380960280.html>.

Déruelle, Aude et Corinne Legoy (édit.), les Mots du politique. 1815-1848, Paris, Classiques Garnier, coll. «POLEN – Pouvoirs, lettres, normes», 24, 2021, 196 p. URL : <https://classiques-garnier.com/les-mots-du-politique-1815-1848.html>.

Éla. Études de linguistique appliquée, 201, 2021, 128 p. Dossier «Dictionnaires et culture numérique dans l’espace francophone. 2. Perspectives pragmatiques de la description numérique du français», sous la direction de Chiara Molinari et Nadine Vincent. URL : <https://www.cairn.info/revue-ela-2021-1.htm>.

Fripiat, Bernard, 3 minutes pour comprendre 50 moments-clés de l’histoire de la langue française, Le courrier du livre, 2021, 155 p. URL : <https://www.editions-tredaniel.com/minutes-pour-comprendre-50-moments-cles-de-lhistoire-de-la-langue-francaise-p-9306.html>.

Gendrot, Nathalie et Stéphane Marie, 150 drôles d’expressions pour cultiver son jardin, Paris, Le Robert, coll. «150 drôles d’expressions», 2021, 320 p. URL : <https://www.lerobert.com/autour-des-mots/francais/150-droles-d-expressions-pour-cultiver-son-jardin-9782321016441.html>.

Giaufret, Anna, Montréal dans les bulles. Représentations de l’espace urbain et du français parlé montréalais dans la bande dessinée, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. «Les voies du français», 2021, 300 p. URL : <https://www.pulaval.com/produit/montreal-dans-les-bulles-representations-de-l-espace-urbain-et-du-francais-parle-montrealais-dans-la-bande-dessinee>.

Gollut, Jean-Daniel et Joël Zufferey, la Parole stylisée. Étude énonciative du discours indirect libre, Limoges, Éditions Lambert-Lucas, coll. «Études linguistiques et textuelles», 2021, 176 p. URL : <http://www.lambert-lucas.com/livre/la-parole-stylisee/>.

Guilbeault-Cayer, Émilie et Richard Migneault (édit.), De racines et de mots. Persistance des langues en Amérique du Nord, Québec, Septentrion, 2021, 247 p. URL : <https://www.septentrion.qc.ca/catalogue/de-racines-et-de-mots>.

Gygax, Pascal, Sandrine Zufferey et Ute Gabriel, Le cerveau pense-t-il au masculin ?, Paris, Le Robert, coll. «Temps de parole», 2021, 176 p. URL : <https://www.lerobert.com/autour-des-mots/francais/le-cerveau-pense-t-il-au-masculin-9782321016892.html>.

Kern, Étienne, le Tu et le vous. L’art français de compliquer les choses, Paris, Flammarion, 2020, 204 p. Ill. URL : <https://editions.flammarion.com/le-tu-et-le-vous/9782081479432>.

L’Oreille a présenté cet ouvrage à la radio.

Langage et société, 173, 2021, 264 p. Dossier «Charles Goodwin : l’interaction au carrefour du langage, du corps et de la société», sous la direction de Luca Greco et Lorenza Mondada. URL : <https://www.cairn.info/revue-langage-et-societe-2021-2.htm>.

Letawe, Céline, Christine Pagnoulle et Patricia Willson (édit.), Langues et rapports de force. Les enjeux politiques de la traduction, Liège, Presses universitaires de Liège, coll. «Truchements», 3, 2021, 186 p. URL : <http://www.presses.uliege.be/jcms/c_22958/langues-et-rapports-de-force>.

Marimón Llorca, Carmen, Wim Remysen et Fabio Rossi (édit.), les Idéologies linguistiques : débats, purismes et stratégies discursives, Berlin, Berne, Bruxelles, New York, Oxford, Varsovie et Vienne, Peter Lang, coll. «Sprache – Identität – Kultur», 2021, 562 p. Ill. URL : <https://www.peterlang.com/view/title/74437?format=HC>.

Martin, Richard, Encyclopédictionnaire. Précédé de Réflexions diverses sur le mot-valise, Liège, Presses universitaires de Liège, coll. «Poche / Essais», 4, 2021, 328 p. URL : <http://www.presses.uliege.be/jcms/c_23054>.

Piron, Sophie, les 100 règles incontournables pour améliorer votre orthographe, Louvain-la-Neuve, De Boeck Supérieur, coll. «Langue française – Ouvrages de référence», 2021, 240 p. URL : <https://www.deboecksuperieur.com/ouvrage/9782807329089-les-100-regles-incontournables-pour-ameliorer-votre-orthographe>.

Rey, Christophe, la Langue picarde et ses dictionnaires, Paris, Honoré Champion, coll. «Lexica – Mots et dictionnaires», 38, 2021, 182 p. URL : <https://www.honorechampion.com/fr/champion/12336-book-08535521-9782745355218.html>.

Rouillard, Dominique, les Monuments de la langue. Architecture, mémoire, écriture, Genève, MétisPress, coll. «vuesDensemble», 2021, 128 p. URL : <https://www.metispresses.ch/fr/les-monuments-de-la-langue>.

Saint-Martin, Lori, Pour qui je me prends. Récit, Montréal, Boréal, 2020, 183 p. URL : <https://www.editionsboreal.qc.ca/catalogue/livres/pour-qui-prends-2728.html>.

Zink, Michel, On lit mieux dans une langue qu’on sait mal, Paris, Les Belles Lettres, 2021, 280 p. URL : <https://www.lesbelleslettres.com/livre/4384-on-lit-mieux-dans-une-langue-quon-sait-mal>.

Scorons avec Rock Derby

Les fidèles bénéficiaires de l’Oreille tendue le savent : elle s’intéresse aux représentations du hockey, notamment en bande dessinée (voir ).

L’image d’aujourd’hui provient de l’album les Voleurs de poupées de Greg (1960).

Greg, les Voleurs de poupées, 1960, planche initiale

Sur le plan de la langue de puck, on peut noter deux choses dans cette planche initiale.

Au Québec, hockey suffit le plus souvent (sauf pour l’autre hockey, sur gazon); le Belge Michel Greg parle de «hockey sur glace».

Quel son produit le bâton de Rock Derby quand il entre en contact avec la rondelle ? «Pok.» Cela va de soi.

 

Références

Greg, les Voleurs de poupées, 1960. Première publication dans le journal Tintin Belgique, du numéro 26/60 (29 juin 1960) au numéro 40/60 (6 octobre 1960), puis dans Tintin France, du numéro 616 (11 août 1960) au numéro 630 (17 novembre 1960). Nombreuses rééditions en album.

Melançon, Benoît, Langue de puck. Abécédaire du hockey, Montréal, Del Busso éditeur, 2014, 128 p. Préface de Jean Dion. Illustrations de Julien Del Busso.

Langue de puck. Abécédaire du hockey (Del Busso éditeur, 2014), couverture

De l’utilité télévisuelle du Haddock illustré

Albert Algoud, le Haddock illustré, 2004, couverture

Dès le début de la série télévisée le Bureau des légendes, l’oreille du tintinophile se tend : un personnage est surnommé Moule à gaufres.

Dans la deuxième saison, le chat sort du sac, quand Guillaume Debailly, joué par Mathieu Kassovitz, livre un secret à sa fille. Tous les agents de la Direction générale de la Sécurité extérieure, son employeur, ont un surnom venu de l’œuvre d’Hergé : Malotru, Phénomène, Cyclope, Escogriffe, Rocambole, Anacoluthe, Coloquinte, Boit-sans-soif, Bachi-bouzouk, Doryphore, Mille sabords…

Pour s’y retrouver, la consultation du Haddock illustré est bien sûr recommandée.

P.-S.—Vous trouverez d’autres allusions tintinesques ici.

P.-P.-S.—L’Oreille tendue a dit un mot du vocabulaire de cette série .

 

Référence

Algoud, Albert, le Haddock illustré. L’intégrale des jurons du capitaine Haddock, Bruxelles, Casterman, 2004 (édition revue et corrigée), 93 p. Ill. Édition originale : 1991.