Autopromotion 363

«Petites bibliothèques», gravure de Nicolas Dupin, 1772-1779La 346e livraison de XVIIIe siècle, la bibliographie de l’Oreille tendue, est servie.

La bibliographie existe depuis le 16 mai 1992. Elle compte 40 124 titres.

Illustration : «Petites bibliothèques», gravure de Nicolas Dupin, Paris, Charles Le Père & Pierre-Michel Avaulez, 1772-1779, Rijksmuseum, Amsterdam

Autopromotion 362

Frontispice de l’Encyclopédie, 1772

Dix-huitiémiste de son état, l’Oreille tendue s’intéresse aussi, depuis de nombreuses années, à la littératique, le domaine des relations entre la littérature et l’informatique, selon le néologisme créé par son ancien collègue Robert Melançon.

Depuis 2012, elle donne une conférence unissant ces deux champs d’intérêt, «Diderot : de l’Encyclopédie à Wikipédia», souvent pour le public de l’Université du troisième âge de l’Université de Sherbrooke.

Elle vient de tirer un court texte de cette conférence. Ses amis de la revue numérique Sens public le publient aujourd’hui, sous le titre «Les vertus utopiques de l’encylopédisme». Merci à eux.

Illustration : Louis-Benoît Prévost, frontispice de l’Encyclopédie, 1772

Accouplements 114

(Accouplements : une rubriquel’Oreille tendue s’amuse à mettre en vis-à-vis deux œuvres, ou plus, d’horizons éloignés.)

Dans sa boîte de courriels, l’Oreille tendue a trouvé ce matin un texte de Gillian Pink consacré aux notes que Voltaire laissait en lisant, «Apprivoiser ses livres : Voltaire “marginaliste”». Elle y lit ceci :

«“Je voudrais bien savoir quel est l’imbecille […] qui a défiguré par tant de croix et qui a cru rempli de fautes le plus bel ouvrage de notre langue” : c’est ainsi que Voltaire réagit en marge aux traces qu’un autre a laissées dans son exemplaire des Œuvres de Racine.»

Pourtant, Voltaire ne fera pas différemment, grand annotateur qu’il était.

Hier, l’Oreille consultait le numéro de la revue Itinéraires. Littérature, textes, cultures intitulé «Les blogs. Écritures d’un nouveau genre? ?», dirigé par Christèle Couleau et Pascale Hellégouarc’h (2010) et emprunté à sa bibliothèque universitaire. Certaines pages ressemblent à ceci.

Livre annoté à la bibliothèque de l’Université de Montréal

L’Oreille est bien d’accord avec Voltaire.

Autopromotion 359

Nouvelle bibliotheque des auteurs ecclesiastiques, gravure de Jan Lamsvelt, 1710-1715La 344e livraison de XVIIIe siècle, la bibliographie de l’Oreille tendue, est servie.

La bibliographie existe depuis le 16 mai 1992. Elle compte 39 910 titres.

Illustration : L.E. Dupin, Nouvelle bibliotheque des auteurs ecclesiastiques, gravure de Jan Lamsvelt, Amsterdam, Pierre Humbert, 1710-1715, Rijksmuseum, Amsterdam