L’oreille tendue de… Sylvain Cormier

«On ne les voit pas, ces images, mais pour peu que l’on tende l’oreille, les mots et les musiques déclenchent nos projecteurs» (le Devoir, le D magazine, 21-22 mars 2020, p. 18).