Autopromotion 027

Ce matin, entre 9 h et 10 h, l’Oreille tendue sera au micro de Franco Nuovo (Dessine-moi un dimanche), à la radio de Radio-Canada, pour parler des encyclopédies à l’ère du numérique

Elle s’appuiera (peut-être) sur les sources suivantes :

Baker, Nicholson, «The Charms of Wikipedia», The New York Review of Books, 55, 4, 20 mars 2008, p. 6-10.

Bibliomancienne, «Wikipédia comme projet pédagogique décliné à l’infini», blogue, 18 août 2011.

Carmody, Tim, «Wikipedia Didn’t Kill Britannica. Windows Did», Wired, 14 mars 2012.

Cronon, William, «From the President. Scholarly Authority in a Wikified World», dans American Historical Association, Perspectives on History, février 2012.

Melançon, Benoît, «Sommes-nous les premiers lecteurs de l’Encyclopédie ?», dans Jean-Michel Salaün et Christian Vandendorpe (édit.), les Défis de la publication sur le Web : hyperlectures, cybertextes et méta-éditions, Lyon, Presses de l’ENSSIB (École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques), coll. «Référence», 2004, p. 145-165 et p. 285.

Melançon, Benoît, «Journal d’un (modeste) Wikipédien», dans Rainier Grutman et Christian Milat (édit.), Lecture, rêve, hypertexte. Liber amicorum Christian Vandendorpe, Ottawa, Éditions David, coll. «Voix savantes», 32, 2009, p. 225-239. URL : <http://www.mapageweb.umontreal.ca/melancon/docs/melancon_melanges_vandendorpe_2009.pdf>; <https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/11380>.

Place de la toile, France Culture, émission du 3 mars 2012 : «Les langues de l’internet».

Rosenzweig, Roy, «Can History be Open Source ? Wikipedia and the Future of the Past», The Journal of American History, 93, 1, juin 2006, p. 117-146.

Vandendorpe, Christian, «Le phénomène Wikipédia : une utopie en marche», le Débat, 148, janvier-février 2008, p. 17-30.

«Will Wikipedia Mean the End Of Traditional Encyclopedias ?», The Wall Street Journal, 12 septembre 2006. Débat, par courriel, entre Jimmy Wales (Wikipédia) et Dale Hoiberg (Encyclopædia Britannica).

 

[Complément]

On peut (ré)entendre l’entretien ici.

Autopromotion 026

Les 9 et 10 mars, le Centre de recherche interuniversitaire en sociocritique des textes (CRIST) organise à Ottawa le colloque «Quand les revenants hantent le texte…».

L’Oreille tendue y sera, pour causer hockey et culture, et tester une nouvelle allitération : «Flambeau, fantômes du Forum, famille : les filiations des Flying Frenchmen».

Elle abordera des sujets dont il a été question ici même le 24 janvier 2011 («Hockey spectral»), le 2 février 2011 («Héritage hockeyistique») et le 21 mars 2011 («Héritage hockeyistique, bis»).

Autopromotion 025 (en quelque sorte)

Le 27 janvier, l’Université du Québec à Montréal, sous la responsabilité de Bertrand Gervais et Simon Brousseau, accueillait une journée d’étude intitulée «Le blogue littéraire : nouvel atelier de l’écrivain». L’Oreille tendue y a participé, notamment dans le cadre de la table ronde sur «La place du blogue dans la recherche académique».

Cette journée a eu des retombées nombreuses.

Jean-Philippe Gravel (All work and no play), Paule Mackrous (Effet de présence) et Amélie Paquet (Dérive explosive) ont mis en ligne le texte de leur intervention.

Daniel Grenier (Saint-Henri) a proposé un «recap» de la journée, et Paule Mackrous (Patty O’Green) celui des agapes qui ont suivi.

L’Oreille a tweeté comme une bête ce jour-là : ses tweets et ceux des autres participants sont disponibles ici (en PDF). Il y en a 227. (Selon Neil Patel, cela devrait faire de l’Oreille un «power user» de Twitter.) Alice van der Klei a fait le même exercice (aussi en PDF).

On peut enfin réentendre toutes les interventions de la journée sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain de l’Université du Québec à Montréal.

Les colloques ne sont plus ce qu’ils étaient.

Autopromotion 024

En ce dimanche matin, au lieu d’aller à la messe, l’Oreille tendue ira parler du marquis de Sade, lu par Simone de Beauvoir, à la radio.

C’est chez Franco Nuovo, à l’émission Dessine-moi un dimanche, à la radio de Radio-Canada, entre 9 h et 10 h.

 

[Complément]

On peut (ré)entendre l’entretien ici.

 

Référence

De Beauvoir, Simone, Faut-il brûler Sade ?, Paris, Gallimard, 2011 (1955), 300 p.

Autopromotion 023

Il y a jadis naguère, l’Oreille tendue a publié, dans la revue Cités. Philosophie. Politique. Histoire, un texte intitulé, médicalement, «La glande grammaticale suivi d’un Petit lexique (surtout) montréalais» (2005).

Pour des raisons mystérieuses, le glossaire était en ligne depuis quelques années déjà (), mais pas le texte principal. C’est maintenant chose faite (ici). Ça fait moins désordre, encore que les deux soient séparés l’un de l’autre.

Référence

Melançon, Benoît, «La glande grammaticale suivi d’un Petit lexique (surtout) montréalais», Cités. Philosophie. Politique. Histoire, 23, 2005, p. 233-237 et 238-241. URL : <http://www.cairn.info/revue-cites-2005-3-page-233.htm> et <http://www.cairn.info/article_p.php?ID_ARTICLE=CITE_023_0238>.