Proposition de moratoire pour 2017 (et après)

Les fêtes de fin d’année sont parfois l’occasion de débats enflammés.

C’est arrivé à l’Oreille tendue le 1er janvier, comme cela lui était arrivé l’an dernier à pareille date et, en l’occurrence, dans les mêmes lieux et avec les mêmes personnes.

De quoi s’agissait-il cette année ? De la proposition de l’Oreille de créer un moratoire sur les œuvres romanesques racontées par un enfant.

Certains se sont mis à évoquer Fantasia chez les ploucs, d’autres l’œuvre de Réjean Ducharme, pour défendre cette pratique (caduque). Il s’en est même trouvé pour louanger Émile Ajar; c’est dire.

Précisons : l’Oreille ne souhaite pas censurer les romans à narrateur enfantin déjà publiés. Elle demande seulement qu’on s’abstienne d’avoir recours à ce procédé éculé à l’avenir.

Il n’est pas sûr qu’elle ait été entendue hier ni qu’elle le soit dans un futur proche.

Mon ADN et le tien

C’est parfois une question, comme dans la Presse+ du 14 décembre 2016 : «L’éducation fait-elle partie de notre ADN ?» Cet ADN serait celui du Québec.

Ailleurs, c’est une affirmation : «La question de l’#expertise fait partie de l’ADN de la #philo depuis les Grecs #AcfasC307» (@AcfasScHumaines); «le Canadien [c’est du hockey] est une institution, ça fait partie de notre patrimoine, on a ça dans notre ADN, cela commande des impératifs» (Line Beauchamp).

Certains essaient de le décrire, tels Jean-Marc Léger, Jacques Nantel et Pierre Duhamel, dans le Code Québec (2016). «Décoder l’ADN de la psyché québécoise», voilà ce que feraient ces auteurs. (Tout le monde n’a pas à être d’accord avec eux.)

Quoi qu’il en soit, l’ADN collectif, c’est devenu un tic. Proposons un moratoire.

P.-S. — @RemiMathis avait raison de s’interroger : «De dire “cela fait partie de notre ADN” fait-il partie de l’ADN des chargés de com’ ?»

P.-P.-S. — Merci à @JulienLefortF d’avoir (re)mis l’Oreille tendue sur la piste de cet ADN-là.

P.-P.-P.-S. — Vous voulez des centaines d’exemples ? Cliquez . (Merci à @revi_redac.)

Extension du domaine du moratoire

L’Oreille tendue a souvent eu l’occasion de proposer des moratoires sur l’utilisation de certaines formules toutes faites dans les titres (de presse, de colloque, de texte scientifique, d’entrée de blogue, etc.).

Elle en a assez de «Tradition et modernité», de «Mythes et réalité», des «Liaisons dangereuses», des «Ovnis» et des «Tsunamis», des «Le jeu du X et du hasard» — et, bien sûr, des chiasmes en série.

Elle propose d’ajouter à cette liste (non exhaustive) les variations sur «Extension du domaine de Y» (merci Michel Houellebecq).

Des exemples ?

«Extension du domaine des lettres – Congrès international 2017 de la Société d’étude de la littérature et de langue française du XXe et du XXIe siècles.»

«Le journalisme de données, une extension du domaine de la fuite», le Devoir, 9-10 avril 2016, p. B2.

«Extension du domaine du corps», le Devoir, 21-22 novembre 2015, p. E5.

«[Extension du domaine du jeu] Tremblez, le Parti communiste chinois a compris les jeux vidéo» (@Rue89).

«Nicolas Sarkozy annonce sa candidature à la présidentielle dans un livre. Extension de la politique au domaine du littéraire et inversement» (@passouline).

«Trottoir montréalais • Extension du domaine de la vente de garage (http://bit.ly/17F8EFg) • http://twitpic.com/ckzdg4» (@benoitmelancon).

«Extension du domaine du baveux

«Extension du domaine du soutif

«De l’extension du domaine de la broche à foin

«Extension du domaine de la bibliothéconomie

Merci à l’avance.

La mort du chiasme, le chiasme de la mort

Comment reconnaître un colloque ou une publication affectés par l’esprit de sérieux ? Par son titre en chiasme.

«Arts des mondes / Mondes des arts»

«Critique de la culture, culture de la critique»

«Écriture de l’aventure et aventure de l’écriture»

«Récit de passion et passion du récit»

«L’art d’Hergé : Hergé et l’art»

Il n’est pas indispensable de perpétuer cette pratique. Merci.

P.-S. — Ce n’est pas la première fois que l’Oreille tendue déplore cette manie titrologique.

P.-P.-S. — Oui, certes, le chiasme a à avoir avec l’antimétabole.

 

[Complément du 12 octobre 2015]

Découvertes des derniers jours

Atelier «Lire les signes policiers, policer les signes»

Colloque international «Séries et dépendance / Dépendance aux séries»

Journée d’études «Littératures : passages de paroles, paroles de passages. Expériences et perspectives en didactique des langues»

Jean Delisle et Hannelore Lee-Jahnke (édit.), Enseignement de la traduction et traduction dans l’enseignement, Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa, coll. «Regards sur la traduction», 1998, xvi/242 p. Ill. Préface de Maurice Pergnier.

 

[Complément du 9 février 2016]

Coup double !

Lazar, Gheorghe, «Les marchands de luxe, le luxe des marchands en Europe orientale. Le cas de la Valachie (XVIIe-XVIIIe siècle)», dans Natacha Coquery et Alain Bonnet (édit.), le Commerce du luxe, le luxe du commerce. Production, exposition et circulation des objets précieux du Moyen Âge à nos jours, Paris, Éditions Mare et Martin, 2015, p. 250 et suiv.

 

[Complément du 8 avril 2016]

Sur le mode ironique, cela donne ce constat, sous la plume de Patrick Nicol : «Certains d’entre nous [les professeurs de français dans les cégeps] sont devenus de véritables obsédés, des prosélytes, des névrosés du chiasme et du parallélisme, du parallélisme et du chiasme» («Ceux de 94», l’Inconvénient, 64, printemps 2016, p. 57-59, p. 58).

 

[Complément du 5 mai 2016]

Récolte du jeudi

«Fascinations des images, images de la fascination»

«Libre livre et livre libre»

«Un autre Moyen Âge et le Moyen Âge des autres»

«Lettres d’Italie. Voyage de rêve, rêve de voyage»

«Désir de profilage & profilage du désir»

 

[Complément du 4 octobre 2016]

Découvertes des derniers mois

«Conflict in Discourse and Discourse in Conflict»

«Écriture des origines / Origines des écritures»

«Feeling Queer / Queer Feeling»

«Image du pouvoir et pouvoir de l’image : les représentations de la puissance dans la légende arthurienne, de l’écrit à l’écran»

«Âme d’une communauté et communautés d’âmes : spiritualités individuelles et collectives en Nouvelle-France»

«Turgot, poéticien et théoricien de l’invention : économie des discours et discours de l’économie»

 

[Complément du 8 mars 2017]

Ça ne s’arrange pas…

Signes dans les textes, textes sur les signes

«Écriture du corps / corps de l’écriture»

Écritures en folie et folies d’écriture

«La politique en ses murs : lieux de pouvoir/pouvoir des lieux. Archives, entretien avec le dessinateur Mathieu Sapin»

Conflit en discours et discours en conflit : approches linguistiques et communicatives

Histoire de l’écriture et écriture de l’H(h)istoire

«Pouvoirs du son / sons du pouvoir. Esthétique et politique du sonore»