Archives pour la catégorie Numérique

Autopromotion 185

Génocide industriel, Montréal, 28 décembre 2014

Ce soir, à 19 h, l’Oreille tendue sera au micro de Serge Bouchard et de Jean-Philippe Pleau à l’émission C’est fou… de la radio de Radio-Canada. Elle causera des expressions parler dans le vide et vider les mots de leur sens — et de brocoli. Thème de l’émission ? Le vide. Que ça !

 

[Complément du 21 juin 2015]

On peut réentendre l’entretien ici.

On ne dit plus…

…«Maman, j’ai corrigé tout seul ma dictée»; on dit «Papa, j’ai fait une dictée métacognitive».

…«Se faire refuser de partout»; on dit «Lancer un projet de crowdfunding» (@s20b).

…«Hélicoptère téléguidé»; on dit «drone» (@machinaecrire).

…«J’ai oublié»; on dit «C’était dans mon angle mort».

…«Tu es puni»; on dit «Tu vas avoir une conséquence».

…«Parler»; on dit «S’asseoir».

…«Je voudrais voir un commis»; on dit «Je voudrais m’asseoir avec un associé».

…«J’suis pris dans une réunion»; on dit «Je participe à une solution accélérée».

…«J’ai une collection de bouchons de bouteilles de bière Dow»; on dit «Je fais de la curation brassicole».

P.S.—On peut entendre toute une série de «On ne dit plus…» dans une assez mauvaise livraison de l’émission de radio «Sur les docks» intitulée «Se désintoxiquer de la langue de bois» (France Culture, 7 mai 2014).

NéologISMEs du jour

L’autre jour, c’était des néologismes en -ation. Aujourd’hui, en -isme.

«Conf de Jérémy Rifkin qui vante les apports de #Wikipédia et du prosumérisme» (@mathdenel). Venu de l’anglais (prosumer, prosumerism), ce mot unit le professionnel et le consumérisme / consommateur.

«Homo et d’extrême droite : qu’est-ce que “l’homonationalisme” ? http://lemde.fr/1CtTYtk» (@lemondefr). Gay et frontiste, donc.

«L’émission sur le supporterisme de @franceculture est excellente. http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=5035093» (@romainhsc). Supporterisme ? L’activité des supporteurs.

L’Oreille tendue a déjà parlé, à la suite de son collègue Pierre Popovic, de festivalesque. Le Devoir, lui, parle de «festivisme» (5 avril 2013).

«Langue française propose-t-elle de + en + de nonologismes & égologismes dites ?» (@JocelyneRobert) Ceux-là sont pour les nonos et leurs égos.

Néologisation du jeudi matin

Le suffixe -ation est toujours utile quand vient le temps de créer un néologisme. Cinq exemples, repérés sur Twitter.

Avec selfie : «La selfiesation du tourisme. Fontana di Trevi. poke @gunthert http://t.co/aNANircOPT» (@jrmdns).

Avec chaton : «La chatonnisation de l’info» (@fdaudens).

Avec vine : «L’animation entre maintenant dans le format Vine. “Vinimation” ? “Vinanimation” ? http://thisiscolossal.com/2013/06/animator-ian-padgham-flourishes-within-vines-6-second-limitation/» (@MatthieuDugal).

Avec centre : «Conférence : “Idéologie de la centration sur l’élève, son impact sur le processus éducatif : enjeux éducat… http://bit.ly/KV8NQh @UQAM» (@evenementsUQAM).

 

[Complément]

«La ludification — partout», glisse @ljodoin à l’oreille de l’Oreille.

Aspirateur du jour

Nicholson Baker, Room Temperature, 1991, couverture

Il y a jadis naguère, l’Oreille tendue a reçu une grande enveloppe, sans adresse de retour, qui contenait, sans mot d’explication, la photocopie d’un texte de fiction, «Room Temperature», paru dans le magazine The New Yorker sous la signature de Nicholson Baker. (Merci, @JPinNV.) Pour le dire comme Humphrey Bogart à la fin du film Casablanca (1942) : «this was the beginning of a beautiful friendship».

L’Oreille a déjà eu l’occasion de parler ici de ce fabuleux écrivain qu’est Nicholson Baker : au sujet du Kindle d’Amazon, de sa si spitante langue, de la ponctuation, du jeu vidéo Modern Warfare 2, de Tintin, du lexique des écrivains, du iPhone, de l’anneau de Gygès. Quand elle a écrit sur Wikipédia, elle s’est appuyée sur un de ses articles de la New York Review of Books (2008).

Pourquoi rappeler cela aujourd’hui ? Parce que Baker consacrait cette semaine un court texte, «Suction», à l’aspirateur, toujours dans le New Yorker : «There are many pleasures to vacuum cleaning, and then sometimes there’s rug rage» (incipit). Les lecteurs de The Mezzanine (1990) apprécieront. Les autres aussi.

Références

Baker, Nicholson, The Mezzanine, New York, Vintage Books, coll. «Vintage Contemporaries», 1990, 135 p. Paru en français sous le titre la Mezzanine, Paris, Julliard, 1991, traduction d’Arlette Stroumza.

Baker, Nicholson, «Room Temperature», The New Yorker, 8 janvier 1990, p. 31-39. URL : <http://www.newyorker.com/magazine/1990/01/08/room-temperature>. Repris dans Room Temperature, New York, Vintage Books, coll. «Vintage Contemporaries», 1991, 116 p. Paru en français sous le titre À servir chambré, Paris, Julliard, 1992, traduction de Michel Lederer.

Baker, Nicholson, «The Charms of Wikipedia», The New York Review of Books, 55, 4, 20 mars 2008. URL : <http://www.nybooks.com/articles/21131>.

Baker, Nicholson, «Suction», The New Yorker, 12 mai 2015. URL : <http://www.newyorker.com/tech/elements/innovation-suction>.

Melançon, Benoît, «Journal d’un (modeste) Wikipédien», dans Rainier Grutman et Christian Milat (édit.), Lecture, rêve, hypertexte. Liber amicorum Christian Vandendorpe, Ottawa, Éditions David, coll. «Voix savantes», 32, 2009, p. 225-239. URL : <http://www.mapageweb.umontreal.ca/melancon/docs/melancon_melanges_vandendorpe_2009.pdf>.