La clinique des phrases (aaaa)

La clinique des phrases, logo, 2020, Charles Malo Melançon

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

Soit les deux phrases suivantes :

Pour dire les choses en une formule que je sais un peu boiteuse, la laïcité, si elle ne devait s’appliquer qu’à une institution, ce serait à l’école. Elle a pour but, par elle, de préserver la liberté de conscience des enfants en créant un espace qui préfigure celui, politique, dans lequel ils exerceront plus tard leur citoyenneté.

Si elle le pouvait encore, l’Oreille tendue s’arracherait volontiers les cheveux devant cet obscur «Elle a pour but, par elle».

Le premier «Elle» devrait renvoyer, normalement, au sujet (grammatical) de la phrase précédente, «la laïcité». Nous aurions donc :

La laïcité a pour but, par elle […].

Logiquement, dès lors, le deuxième «elle» devrait renvoyer à «l’école» :

La laïcité a pour but, par l’école […].

On pourrait cependant sans aucun mal, et avec profit, imaginer la phrase inverse :

L’école a pour but, par la laïcité […].

Que faire devant pareil embrouillamini ? Essayons ceci :

Pour dire les choses en une formule que je sais un peu boiteuse, la laïcité, si elle ne devait s’appliquer qu’à une institution, ce serait à l’école. Celle-ci a pour but, par la laïcité, de préserver la liberté de conscience des enfants en créant un espace qui préfigure celui, politique, dans lequel ils exerceront plus tard leur citoyenneté.

À votre service (mais non sans mal et hésitations).

La clinique des phrases (zzz)

La clinique des phrases, logo, 2020, Charles Malo Melançon

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

Soit la phrase suivante, d’origine municipale :

Vous recevrez un courriel confirmant la réception du formulaire auquel vous devrez répondre à celui-ci en y joignant vos pièces justificatives.

C’est un brin redondant. Délestons, deux fois, et virgulons :

Vous recevrez un courriel confirmant la réception du formulaire, auquel vous devrez répondre en joignant vos pièces justificatives.

À votre service.

La clinique des phrases (yyy)

La clinique des phrases, logo, 2020, Charles Malo Melançon

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

Soit la phrase suivante :

Le premier ministre François Legault annonce des mesures ciblées pour Québec, Lévis et Gatineau, dont le retour du couvre-feu à 20 heures et la fermeture des écoles et autres commerces non essentiels.

Il est vrai que l’on parle souvent de la marchandisation de l’éducation au Québec, mais il est peut-être prématuré de mettre sur le même pied les «écoles» et les «autres commerces non essentiels».

Donc :

Le premier ministre François Legault annonce des mesures ciblées pour Québec, Lévis et Gatineau, dont le retour du couvre-feu à 20 heures et la fermeture des écoles et des commerces non essentiels.

À votre service.

La clinique des phrases (xxx)

La clinique des phrases, logo, 2020, Charles Malo Melançon

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

Soit la phrase suivante :

Partant de l’ouverture de ce procès historique — on parle de 200 parties civiles, d’une centaine d’avocats et de 14 accusés —, le réalisateur Hugues Nancy nous replonge dans les quelques minutes tragiques du 7 janvier 2015 […].

Que vient faire ici ce «on parle de» ?

Simplifions :

Partant de l’ouverture de ce procès historique —200 parties civiles, une centaine d’avocats et 14 accusés —, le réalisateur Hugues Nancy nous replonge dans les quelques minutes tragiques du 7 janvier 2015 […].

À votre service.

P.-S.—«On parle de» fait partie de ce que l’Oreille tendue appelle les décaleurs temporels d’énoncés. L’expression n’est pas jolie, mais la chose non plus.

La clinique des phrases (www)

La clinique des phrases, logo, 2020, Charles Malo Melançon

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

Soit la phrase suivante :

Aux États-Unis, le professeur de l’Université du Texas, Michael Lind (The New Class War), évoque un véritable «clash» […].

L’Oreille tendue ne connaît pas ce collègue, mais elle est convaincue qu’il n’est pas le seul professeur de son établissement. Corrigeons, en enlevant les virgules inutiles :

Aux États-Unis, le professeur de l’Université du Texas Michael Lind (The New Class War) évoque un véritable «clash» […].

À votre service.