La clinique des phrases (bbb)

Polyclinique de l’Oreille, publicité, Laval, Québec, juin 2019

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

Soit la manchette suivante :

L’Autrichien s’offre son premier titre du Grand Chelem après avoir concrétisé une remontée historique.

Simplifions :

L’Autrichien s’offre son premier titre du Grand Chelem après une remontée historique.

Voire :

Après une remontée historique, l’Autrichien s’offre son premier titre du Grand Chelem.

À votre service (c’est le cas de le dire).

La clinique des phrases (aaa)

Polyclinique de l’Oreille, publicité, Laval, Québec, juin 2019

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

C’est comme ça : l’Oreille tendue n’aime pas le verbe effectuer. (Des exemples ? Voyez ici ou , entre plusieurs autres.) Tous les dégoûts sont dans la nature.

Soit la phrase suivante :

Voici les meilleures ventes effectuées sur le site.

Essayons plus direct :

Voici les meilleures ventes sur le site.

À votre service.

La clinique des phrases (zz)

Polyclinique de l’Oreille, publicité, Laval, Québec, juin 2019

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

Soit la phrase suivante :

Du point de vue de notre avenir politique, deux leçons peuvent être tirées de l’actuelle pandémie. Nous avons pu constater que, presque partout, les populations plongées dans l’insécurité se sont tournées vers leur nation pour se protéger.

S’il est vrai que des institutions supra-étatiques, par exemple l’Union européenne, ont été critiquées pour leur (non-)gestion de la crise du coronavirus, l’Oreille tendue n’a vu nulle part d’appel à remplacer ces institutions par la «nation». Personne, il lui semble, n’a fait appel à la «nation québécoise», à la «nation canadienne», à la «nation française», etc.

Essayons ceci :

Du point de vue de notre avenir politique, deux leçons peuvent être tirées de l’actuelle pandémie. Nous avons pu constater que, presque partout, les populations plongées dans l’insécurité se sont tournées vers leur État pour se protéger.

À votre service.

La clinique des phrases (yy)

Polyclinique de l’Oreille, publicité, Laval, Québec, juin 2019

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

L’Oreille tendue l’avoue bien candidement : en ce bas monde, il y a beaucoup de choses qu’elle ne comprend pas. Prenons un exemple au hasard : à quoi l’expression «comme étant» peut-elle bien servir ? (L’Oreille hésite rarement à se répéter; voyez ici.)

Soit la phrase suivante :

«On peut concevoir la série de dérapages sexuels, comme ceux en matière de relations de travail, comme étant le reflet de vieux stéréotypes face à l’exercice du pouvoir.»

Pourquoi «comme étant» au lieu du seul «comme» ? Essayons ceci, qui veut dire la même chose :

«On peut concevoir la série de dérapages sexuels, comme ceux en matière de relations de travail, comme le reflet de vieux stéréotypes face à l’exercice du pouvoir.»

Vous n’aimez pas la répétition de «comme» ?

«On peut concevoir la série de dérapages sexuels, tels ceux en matière de relations de travail, comme le reflet de vieux stéréotypes face à l’exercice du pouvoir.»

À votre service.

La clinique des phrases (xx)

Polyclinique de l’Oreille, publicité, Laval, Québec, juin 2019

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

Soit la phrase suivante :

Retour sur le film en compagnie d’un Cronenberg qui, pour le compte, ne voulait à l’origine rien savoir d’adapter le roman de J.G. Ballard, un brûlot littéraire de plein droit.

Que peut bien vouloir dire «pour le compte» ? Si nous enlevons ce bout de phrase, rien n’est changé au sens général :

Retour sur le film en compagnie d’un Cronenberg qui ne voulait à l’origine rien savoir d’adapter le roman de J.G. Ballard, un brûlot littéraire de plein droit.

Qu’est-ce qu’un «brûlot littéraire de plein droit» ? À défaut de comprendre, coupons :

Retour sur le film en compagnie d’un Cronenberg qui ne voulait à l’origine rien savoir d’adapter le roman de J.G. Ballard, un brûlot littéraire.

À votre service.