Le niveau baisse ! (depuis Babylone)

«Cette jeunesse est pourrie depuis le fond du cœur. Les jeunes gens sont malfaisants et paresseux. Ils ne seront jamais comme la jeunesse d’autrefois. Ceux d’aujourd’hui ne seront pas capables de maintenir notre culture.»

Source : inscription sur une poterie, Babylone, il y a 3000 ans, citée dans Jean-Marie Petitclerc, Y’a plus d’autorité !, Toulouse, Érès, coll. «Même pas vrai !», 2007 (2003), p. 9, cité dans Francis Dupuis-Déri, Panique à l’université. Rectitude politique, wokes et autres menaces imaginaires, Montréal, Lux éditeur, 2022, 315 p., p. 68.

Pour en savoir plus sur cette question :

Melançon, Benoît, Le niveau baisse ! (et autres idées reçues sur la langue), Montréal, Del Busso éditeur, 2015, 118 p. Ill.

Benoît Melançon, Le niveau baisse !, 2015, couverture

Le niveau baisse ! (2022)

«Quelqu’un — peu importe qui — fait une observation sur le français chez les jeunes et Jacques s’enflamme, Y a plus personne qui parle français comme du monde. Comment tu veux que les jeunes apprennent à écrire ?»

Source : Patrick Nicol, J’étais juste à côté. Roman, Montréal, Le Quartanier, «série QR», 176, 2022, 192 p., p. 87.

Pour en savoir plus sur cette question :

Melançon, Benoît, Le niveau baisse ! (et autres idées reçues sur la langue), Montréal, Del Busso éditeur, 2015, 118 p. Ill.

Benoît Melançon, Le niveau baisse !, 2015, couverture

Le niveau baisse ! (1759)

André-Pierre Le Guay de Prémontval, Préservatif contre la corruption de la Langue Francoise, en France, & dans les Pays où elle est le plus en usage, tels que l’Allemagne, la Suisse, & l’Hollande : Ouvrage périodique utile aux Personnes de l’un et de l’autre Sexe; Contenant 1°. des Avis sur les Fautes qui se commettent tous les jours en parlant & en écrivant, & sur la quantité des mauvaises Habitudes que l’on contracte d’après des Modeles vicieux; 2° des Observations sur la Littérature, le Goût, le Style épistolaire & celui de la Conversation, les Regles de la Lecture tant soutenue que familiere, l’Art de faire un Récit, de dresser un Mémoire, une Relation &c., 3° enfin les Principes de cette Eloquence usuelle si agréable dans le commerce de la Société, avec les Moyens faciles de s’y former dans la jeunesse, Berlin, 1759.

Pour en savoir plus sur cette question :

Melançon, Benoît, Le niveau baisse ! (et autres idées reçues sur la langue), Montréal, Del Busso éditeur, 2015, 118 p. Ill.

Benoît Melançon, Le niveau baisse !, 2015, couverture

Autopromotion 657

«Molière lisant son Tartufe chez Ninon de l'Enclos», gravure

Aujourd’hui, entre 10 h et 10 h 30, l’Oreille tendue sera au micro de Pénélope McQuade, à l’émission radiophonique Pénélope (Radio-Canada), pour parler de la lecture.

Ses propos ressembleront peut-être aux quinze premières  minutes de ceci :

La fin de la vidéo ressemble plus à son livre de 2015.

 

[Complément du jour]

On peut (ré)entendre l’entretien ici. Les références aux auteurs cités se trouvent ci-dessous.

 

Références

Chartier, Roger, «Loisir et sociabilité : lire à haute voix dans l’Europe moderne», Littératures classiques, 12, janvier 1990, p. 127-147. https://doi.org/10.3406/licla.1990.1238

Engelsing, Rolf, Der Bürger als Leser : Lesergeschichte in Deutschland 1500-1800, Stuttgart, Metzler, 1974, 375 p.

Melançon, Benoît, «Histoires de lire : demain, aujourd’hui, hier», dans les Futurs possibles du livre, Actes numériques du colloque des 15 et 16 novembre 2001, Montréal, Grande bibliothèque du Québec, 2002, 16 p. Repris dans Christian Vandendorpe et Denis Bachand (édit.), Hypertextes. Espaces virtuels de lecture et d’écriture, Québec, Nota bene, coll. «Littérature(s)», 25, 2002, p. 77-87.

Melançon, Benoît, Le niveau baisse ! (et autres idées reçues sur la langue), Montréal, Del Busso éditeur, 2015, 118 p. Ill.

Vandendorpe, Christian, Du papyrus à l’hypertexte. Essai sur les mutations du texte et de la lecture, Montréal, Boréal, 1999, 271 p. Ill. https://litmedmod.ca/sites/default/files/pdf/vandendorpe-papyrusenligne_lr.pdf