Capitales du jour

Myrtle Beach, «Capitale du minigolf !», la Presse +, 25 juillet 2018

L’Oreille tendue, on le sait, chasse la capitale. Récolte récente.

«Plus précisément, j’ai grandi à Granby, “capitale du bonheur” autoproclamée» (William S. Messier, le Basketball et ses fondamentaux, p. 229.)

«Capitale nationale du poulet»

«Coup d’œil Trois-Rivières. La capitale de la propriété abordable» (la Presse+, 17 mars 2018).

«Laval, capitale du poinsettia» (la Presse+, 9 décembre 2017).

«Laval, capitale du poinsettia», la Presse+, 9 décembre 2017«Québec. Capitale gourmande» (la Presse+, 11 mars 2017).

«Québec, capitale des congrès et expositions au Canada» (la Presse+, 17 mars 2016).

«Québec : leader mondial en santé cardiométabolique» (le Devoir, 13-14 septembre 2014, p. H11).

«Saint-Hyacinthe, “capitale du Big Mac”», la Presse+, 14 août 2016

 

Référence

Messier, William S., le Basketball et ses fondamentaux. Nouvelles, Montréal, Le Quartanier, coll. «Polygraphe», 2017, 239 p.

Capitales régionales

«Trois-Rivières, capitale de l’estampe», La Presse+, 10 août 2015

 

L’Oreille tendue, on le sait, aime rassembler les capitales. Spontanément, ses compatriotes, quand ils entendent le mot capitale, peuvent penser Montréal, voire Québec. Ils se trompent. Démonstration.

«Ottawa, capitale du dressage de chiens policiers» (@MathieuGohier).

Sainte-Anne-de-la-Pérade, «Capitale mondiale des petits poissons des chenaux» (@mcgilles).

«Sherbrooke la capitale du café de l’hémisphère nord» (@RadioCanadaInfo).

«Victoriaville, capitale québécoise du quadriporteur» (@MatthieuDugal).

Nouvelles (des) capitales

Mercier, capitale du vol de voitures

Il y a jadis naguère, l’Oreille tendue aimait collectionner les capitales et leurs variantes (voir ici). Depuis, elle s’est (un peu) calmée. Pas complètement.

«Montréal, capitale des effets visuels» (la Presse+, 27 janvier 2015).

«Montréal, capitale de l’investissement responsable» (le Devoir, 20-21 septembre 2014, p. G1).

«Montréal pourrait devenir la capitale mondiale du numérique» (le Devoir, 26-27 octobre 2013, p. C8).

«Montréal métropole financière» (la Presse +, 27 mai 2013).

«Montréal nouvelle Mecque des effets spéciaux» (la Presse, 23 février 2013, cahier Affaires, p. 1).

«Technologie. Montréal, métropole isolée» (la Presse, 22 février 2013, cahier Affaires, p. 1).

«Montréal sacrée “Métropole amie des aînés”» (la Presse, 20 octobre 2012, cahier publicitaire «Chez soi 55+»).

«Montréal, champion des embouteillages» (la Presse, 12 octobre 2012, cahier Affaires, p. 1).

«Montréal, métropole universitaire : la communauté montréalaise se mobilise pour soutenir ses universités» (@chambredemontreal).

«Montréal, métropole culturelle du 21e siècle ? Le verdict de mi-parcours bientôt !» (@culturemontreal).

Et ça, ce n’est que pour Montréal. Ouf.

P.-S. — Merci à @machinaecrire pour la première des deux illustrations.

 

Montréal, capitale des remorquages

Douleur de la capitale

Panneau, Saint-Jean-de-Matha, Québec

Il y a un petit temps que l’Oreille tendue n’a pas sondé sa besace à capitale(s). Allons-y voir.

Montréal ? La «capitale du vélo», dixit son maire (le Devoir, 2 juin 2014, p. A3).

Montréal, bis ? «Montréal capitale de la perte de temps» (la Presse, 12 octobre 2012, p. A1).

Rouyn-Noranda ? «Capitale culturelle autoproclamée» (la Presse, 31 mai 2014, cahier Arts, p. 10).

Saint-Jérôme ? «La capitale de la cataracte menacée par les élections» (la Presse, 5 avril 2014, p. A7).

Québec ? «capitale septentrionale, bijou boréal / Des trois Amériques» (Loco Locass, «Hymne à Québec», 2010).

Québec, bis ? Rémi Guertin, Québec : la capitale sans ville (Éditions Trois-Pistoles, 2011, 612 p.).

Ottawa ? «Ottawa, capitale canadienne de la corruption» (le Devoir, 28 mai 2013, p. A7).

Arles ? «Arles, capitale culturelle ?» (la Presse, 21 mai 2014, cahier Voyages, p. 4).

Votre ville n’est pas une capitale ? Inquiétez-vous.

(Merci à Florent Daudens pour la photo.)

Se tenir devant

Le Québec était déjà un leader (entrées du 27 décembre 2009 et du 16 décembre 2011), un chef de file (27 décembre 2009), un champion, une figure de proue, une référence ou un modèle planétaire (5 avril 2012).

Sur ce front, il y a du neuf : «Québec, pôle d’expertise mondial du modèle coopératif» (le Devoir, 6 mai 2014, p. B1).

On n’en espérait pas moins.