FRONTispice

Vu ceci hier, rue Drolet, à Montréal, qui a laissé l’Oreille tendue perplexe :

Le FRONT, rue Drolet, à Montréal, 30 juin 2009

Que sont ces «options non traditionnelles» ? Sont-elles éducatives ? Familiales ? Sexuelles ? Non : «Femmes Regroupées en Options dites Non Traditionnelles est un regroupement national de femmes qui travaillent ou étudient dans des secteurs d’emploi traditionnellement masculins.»

Heureusement qu’il y a Internet pour faire taire son imagination.

Citation ultra-outaouaise du jour

«L’orateur s’éclaircit la gorge et commença : “Les Québécois et les Québécoises, les Français et les Françaises, les Suisses et les Suissesses ainsi que les Belges ont en commun une langue…”. Ma voisine gloussa : “Qu’est-ce que c’est que ce peuple qui n’est même pas fichu d’avoir les deux genres ?”.»

Christian Vandendorpe, «Du fondamentalisme linguistique ou de la tentation de rectifier la pensée par le langage», Discours social / Social Discourse, vol. 7, no 1-2, hiver-printemps 1995, p. 135-152, p. 143.

À il et à elle 002

Vous évaluez une thèse dans une université montréalaise ? Ça ne sera pas simple, surtout si vous suivez les consignes :

La doyenne, le doyen transmet à chaque membre du jury un exemplaire du texte de la thèse ainsi que le formulaire d’évaluation et lui précise l’échéance pour la transmission du rapport. Elle, il informe l’auteur, l’auteure de la thèse de la composition du jury. […] Sur recommandation du Sous-comité, la doyenne, le doyen désigne, parmi les membres du jury, une présidente, un président du jury qui doit normalement être rattaché à l’Université.

Ne faudrait-il pas écrire «rattaché, rattachée» ? Ou bien «rattaché(e)» ? Oubedon «rattaché / e» ? Elle, il s’interroge.

À il et à elle 001

Voici de quelle façon, en 2004, une université non montréalaise expliquait comment brancher son ordinateur aux projecteurs disponibles dans les salles de cours :

Si vous êtes : 1. étudiant […]; 2. une personne chargée de cours […]; 3. un(e) professeur(e).

Trois formes de (non-)féminisation pour trois types de clientèle. À lui / elle de choisir.