Impressions de 2021

Autoportrait au crâne

Lire rend heureux. Quels sont les livres lus ou relus, parmi plusieurs autres, qui ont rendu l’Oreille tendue heureuse en 2021 ?

Par ordre alphabétique…

Bernard, Catherine, Laodamie, reine d’Épire (1689) et Brutus (1691), dans Aurore Evain, Perry Gethner et Henriette Goldwyn (édit.), Théâtre de femmes de l’Ancien Régime. 3. XVIIe-XVIIIe siècle, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, coll. «La cité des dames», 8, 2011, p. 33-105 et p. 107-182.

Bouchard, Serge, Un café avec Marie, Montréal, Boréal, coll. «Papiers collés», 2021, 270 p.

Boudreault, Simon, Je suis un produit, Montréal, Dramaturges éditeurs, 2021, 157 p.

Brea, Antoine, l’Enfer de Dante mis en vulgaire parlure. Poème, Montréal, Le Quartanier, «série QR», 160, 2021, 390 p.

Voir ici.

Echenoz, Jean, Un an, Paris, Éditions de Minuit, 1997, 110 p.

Farah, Alain, Mille secrets mille dangers. Roman, Montréal, Le Quartanier, «série QR», 161, 2021, 497 p.

Grégoire, Julien, Jeux d’eau. Roman, Montréal, Del Busso éditeur, 2021, 212 p.

Grisé, François, Tout inclus. Tome 1, Montréal, Atelier 10, coll. «Pièces», 26, 2021, 122 p. Ill. Précédé d’un «Mot des dramaturges» et suivi de «Contrepoint. La ruée vers l’or gris : risques et rentabilité» par Anne Plourde.

Guèvremont, Germaine, le Survenant. Roman (1945), Paris, Plon, 1954, 246 p. Suivi d’un «Vocabulaire».

Hoedt, Arnaud et Jérôme Piron, Le français n’existe pas, Paris, Le Robert, 2020, 158 p. Préface d’Alex Vizorek. Illustrations de Xavier Gorce.

Voir .

Johnston, Wayne, The Divine Ryans (1990), Londres, Anchor, 1999. Édition numérique.

Kern, Étienne, le Tu et le vous. L’art français de compliquer les choses, Paris, Flammarion, 2020, 204 p. Ill.

Voir de ce côté-ci.

Le Tellier, Hervé, Toutes les familles heureuses (2017), Paris, JC Lattès, coll. «Le livre de poche», 36181, 2021, 189 p. Ill.

Marivaux, la Fausse Suivante ou Le fourbe puni (1724), dans Théâtre complet. Tome premier, Paris, Bordas, coll. «Classiques Garnier», 1989, p. 395-471 et 1066-1073. Texte établi, avec introduction, chronologie, commentaire, index et glossaire par Frédéric Deloffre. Nouvelle édition, revue et mise à jour avec la collaboration de Françoise Rubellin.

Ravey, Yves, Adultère, Paris, Éditions de Minuit, 2021, 140 p.

De ce côté-là.

Raymond Bock, Maxime, Morel. Roman, Montréal, Le Cheval d’août, 2021, 325 p.

[Complément du 12 janvier 2022] Un compte rendu.

Saule, Tristan [pseudonyme de Grégoire Courtois], Mathilde ne dit rien. Roman. Chroniques de la place carrée. I, Montréal, Le Quartanier, coll. «Parallèle», 02, 2021, 280 p.

Thomas, Chantal, De sable et de neige, Paris, Mercure de France, coll. «Traits et portraits», 2021, 199 p. Avec des photos d’Allen S. Weiss.

Turgeon, David, l’Inexistence. Roman, Montréal, Le Quartanier, «série QR», 156, 2021, 219 p.

Verne, Jules, le Pays des fourrures. Le Canada de Jules Verne — I (1872-1873), Paris, Classiques Garnier, coll. «Bibliothèque du XIXe siècle», 77, 2020, 549 p. Ill. Édition critique par Guillaume Pinson et Maxime Prévost.

Viel, Tanguy, La fille qu’on appelle. Roman, Paris, Éditions de Minuit, 2021, 173 p.

Voyer, Marie-Hélène, l’Habitude des ruines. Le sacre de l’oubli et de la laideur au Québec, Montréal, Lux éditeur, 2021, 211 p. Ill.

[Complément du 6 janvier 2022] Un compte rendu.

Pas pire année, bref.

 

[Complément du jour]

Palsambleu ! Un oubli :

Delisle, Michael, Dée, Montréal, BQ, 2007 (2002), 128 p.

L’oreille tendue de… Hervé Le Tellier

Hervé Le Tellier, Toutes les familles heureuses, éd. de 2021, couverture

«Qu’aimerai-je, moi, entendre à l’ultime moment de ma vie ? À y réfléchir, peut-être pas une musique. La voix d’un ami, de mon fils, d’une femme aimée. Je ne sais pas. Je tendrai probablement l’oreille, pour un dernier son au contraire inattendu, un son fait de hasard et d’incongru, un son qui appartiendrait encore à la vie, le rire d’une infirmière dans la salle de garde, un coup de klaxon impatient dans la rue, ou le simple claquement de talons sur le carrelage. Peut-être y a-t-il encore un peu de bruit avant que les dernières cellules ne s’éteignent à jamais. Je prendrai ce qu’il y aura.»

Hervé Le Tellier, Toutes les familles heureuses, Paris, JC Lattès, coll. «Le livre de poche», 36181, 2021 (2017), 189 p., p. 28.

L’oreille tendue de… Maupassant

Guy de Maupassant, Contes et nouvelles. 1875-1884. Une vie. Roman, éd. de 1988, coffret

«Sa faim exaspérée [celle de Walter Schnaffs] le faisait trembler comme un fiévreux : mais une terreur le retenait, le paralysait encore. Il écouta. Toute la maison semblait frémir; des portes se fermaient, des pas rapides couraient sur le plancher du dessus. Le Prussien inquiet tendait l’oreille à ces confuses rumeurs; puis il entendit des bruits sourds comme si des corps fussent tombés dans la terre molle, au pied des murs, des corps humains, sautant du premier étage.»

Guy de Maupassant, Contes et nouvelles. 1875-1884. Une vie. Roman, Paris, Robert Laffont, coll. «Bouquins», 1988, 1150 p., p. 518.

De l’implicite dans la conversation

Tanguy Viel, La fille qu’on appelle, 2021, couverture

«Et si quelqu’un autour d’eux avait suivi leur conversation, à partir de là il l’aurait trouvée bien opaque, incapable de saisir ce qui se disait vraiment sous des mots aussi abstraits que “on” ou “quelque chose”, rompus qu’ils semblaient être, les deux hommes, à cette grammaire des pronoms et des points de suspension, comme deux mafieux qui auraient pour code d’honneur de ne jamais désigner les choses par leur nom. Ce qu’on pouvait comprendre en revanche, c’est qu’ils avaient déjà eu ce genre de conversation, pour ne pas dire la même, sinon comment se seraient-ils compris dans l’usage d’un lexique si réduit, dont les données concrètes semblaient cachées dans les recoins d’une langue qui déployait sous elle l’évidence d’une réalité partagée ?» (p. 47-48)

Tanguy Viel, La fille qu’on appelle. Roman, Paris, Éditions de Minuit, 2021, 173 p.