L’oreille tendue des… Goncourt

Portrait des Goncourt par Vallotton«Sur les boulevards, on voit les hommes, les femmes interroger de l’œil la figure qui passe, tendre l’oreille à la bouche qui parle, inquiets, anxieux, effarés.»

Edmond et Jules de Goncourt, Journal, 22 août 1870, dans Journal. Tome 2, 1864-1878, texte intégral établi et annoté par Robert Ricatte, Paris, Flammarion, 1959, 1277 p., p. 583.

Illustration : portrait des Goncourt par Félix Vallotton tiré du Livre des masques (vol. II, 1898) de Rémy de Gourmont, déposé sur Wikimedia Commons

Autopromotion 303

Philippe Lejeune, Aux origines du journal personnel, 2016, couvertureEn 2016 paraissait l’ouvrage suivant :

Lejeune, Philippe, Aux origines du journal personnel. France, 1750-1815, Paris, Honoré Champion, coll. «Les dix-huitièmes siècles», 189, 2016, 648 p. Ill.

L’Oreille tendue en rend compte pour H-France Review (volume 17, numéro 70, avril 2017) ici.