Le zeugme du dimanche matin et de Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent

Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent, Chienne(s), 2020, couverture

«Sortez vos crayons, vos papiers, vos jugements.»

Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent, Chienne(s), suivi de «Contrepoint. Cachez ce cerveau que je ne saurais voir» par Catherine Lord, Montréal, Atelier 10, coll. «Pièces», 25, 2020, 155 p., p. 25.

Les zeugmes du dimanche matin et de Québec Redneck Bluegrass Project

Québec Redneck Bluegrass Project, J’ai bu, 2020, couverture

«Ce pseudonyme lui fut attribué après une brosse mémorable au bar du village durant laquelle il perdit sa guitare et sa dignité, en plus de faire l’une de ses multiples commotions» (p. 115).

«Nous avons eu une fois de plus une tournée de bonheur et d’ibuprofène au quotidien […]» (p. 169).

«C’est fou ce qu’une bonne dose d’alcool et de bonne volonté peut parfois accomplir !» (p. 204)

«Quand tes amis reviennent avec un band, un Irlandais et une soif digne d’un vacancier bien rodé, t’as pas le choix de suivre !» (p. 219)

Québec Redneck Bluegrass Project, J’ai bu, Spectacles Bonzaï et Québec Redneck Bluegrass Project, 2020, 239 p. Avec un cédérom audio.

Le zeugme du dimanche matin et de William S. Messier

Williiam S. Messier, Épique, 2010, couverture

«La Brome-Missisquoi Electric Co. a acheté les trois quarts des terres depuis que plus rien n’y pousse sauf de la glaise et beaucoup d’amertume.»

William S. Messier, Épique. Roman, Montréal, Marchand de feuilles, 2010, 273 p., p. 50.

P.-S.—L’Oreille tendue a présenté ce texte le 6 janvier 2021.

Trente-huitième article d’un dictionnaire personnel de rhétorique

Québec Redneck Bluegrass Project, J’ai bu, 2020, couverture

Hyperbole

Définition

«Augmenter ou diminuer excessivement la vérité des choses pour qu’elle produise plus d’impression» (Gradus, éd. de 1980, p. 237).

Exemple

«J’ai autant d’tracas que l’Bangladesh» («Sevrage», J’ai bu, p. 106).

Note explicative : «Le Bangladesh est directement affecté par les changements climatiques : typhons de plus en plus fréquents, niveau de la mer qui monte, villages engloutis par les eaux, etc. C’est la réalité à laquelle est confronté un nombre croissant de Bangladais. Dans ce pays, l’un des plus densément peuplés au monde, ces phénomènes alimentent la pauvreté chronique et des flux migratoires importants qui infligent une pression énorme sur des infrastructures déjà inadéquates. De comparer les tracas du Pad [le chanteur de Québec Redneck Bluegrass Project] à ceux du Bangladesh est une hyperbole qui a pour but de servir la comparaison. Les tracas du Pad sont en fait très insignifiants lorsqu’on les compare avec ceux de ce pays» (p. 107).

Merci de la précision.

 

Références

Dupriez, Bernard, Gradus. Les procédés littéraires (Dictionnaire), Paris, Union générale d’éditions, coll. «10/18», 1370, 1980, 541 p.

Québec Redneck Bluegrass Project, J’ai bu, Spectacles Bonzaï et Québec Redneck Bluegrass Project, 2020, 239 p. Ill. Avec un cédérom audio.

La clinique des phrases (nnn)

La clinique des phrases, logo, 2020, Charles Malo Melançon

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

Le Fonds de solidarité FTQ se félicite de son rendement. Son Président et chef de la direction écrit à ses actionnaires, anaphore à l’appui.

On veut saluer le courage des entrepreneurs et des dirigeants d’entreprise qui s’adaptent et même grandissent dans l’adversité. On veut remercier nos épargnants qui conservent leurs bonnes habitudes d’épargne-retraite pour soutenir la relance des entreprises d’ici. On veut souligner le travail exceptionnel de nos responsables locaux et de nos employés qui ont à cœur de vous accompagner.

On croit que la solidarité est plus nécessaire que jamais pour relever les défis qui attendent le Québec, et on est fiers de dire, que tous ensemble, on s’investit pour une meilleure société.

«On», répété six fois ? Non, répété six fois. Le «je» ou le «nous» feraient parfaitement l’affaire.

Je veux / Nous voulons saluer le courage des entrepreneurs et des dirigeants d’entreprise qui s’adaptent et même grandissent dans l’adversité. Je veux / Nous voulons remercier nos épargnants qui conservent leurs bonnes habitudes d’épargne-retraite pour soutenir la relance des entreprises d’ici. Je veux / Nous voulons souligner le travail exceptionnel de nos responsables locaux et de nos employés qui ont à cœur de vous accompagner.

Je crois / Nous croyons que la solidarité est plus nécessaire que jamais pour relever les défis qui attendent le Québec, et je suis / nous sommes fiers de dire, que tous ensemble, nous nous investissons pour une meilleure société.

Il est vrai que ce n’est pas la première fois que le pronom indéfini on est utilisé étrangement au Québec. Cela n’excuse rien.