Obsolescence programmée

À la sortie de l’école, devant leurs amis, une petite fille de sept ans, de l’espièglerie plein le corps, dit au fils cadet de l’Oreille, du même âge : «Tu sais que je suis amoureuse de toi.» Voilà un mot qui perdra vite, si ce n’est déjà fait — c’était la semaine dernière —, sa beauté naïve.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*