L’oreille tendue de… Michel Tremblay, bis

Michel Tremblay, la Diaspora des Desrosiers, 2017, couverture

«Elle va écouter, comme elle le fait derrière la porte de sa chambre, à Montréal, quand elle sent que la conversation risque de devenir intéressante pendant les parties de cartes. Elle éteint la lampe à huile pour ne pas révéler sa présence et tend l’oreille.»

Michel Tremblay, la Traversée des sentiments (2009), dans la Diaspora des Desrosiers, préface de Pierre Filion, Montréal et Arles, Leméac et Actes sud, coll. «Thesaurus», 2017, 1393 p., p. 463.

L’oreille tendue de… Mauricio Segura, bis

Mauricio Segura, Oscar, 2016, couverture

«Lorsqu’un air de piano résonna, Oscar s’immobilisa, les mains dans les poches de son imper, coiffé de son feutre tout neuf, l’oreille tendue, à l’affût.»

Mauricio Segura, Oscar, Montréal, Boréal, 2016, 231 p., p. 102.

L’oreille tendue de… Michel Tremblay

Michel Tremblay, la Diaspora des Desrosiers, 2017, couverture

«Elle prend quand même un air concentré pour l’écouter. Et penche la tête comme lui. Ou le prêtre, dans le confessionnal, quand ce qu’on a à avouer est bien laid et qu’on hésite. C’est pour ça qu’il hésite ? Parce que ça va être laid ? Elle tend l’oreille, attend, patiente.»

Michel Tremblay, la Traversée du continent (2007), dans la Diaspora des Desrosiers, préface de Pierre Filion, Montréal et Arles, Leméac et Actes sud, coll. «Thesaurus», 2017, 1393 p., p. 92.

L’oreille tendue de… Simenon

Simenon, les Anneaux de Bicêtre, 1963, couverture

«Le groupe passait lentement d’un lit à l’autre et des regards le suivaient, certains, à peine humains, qui n’exprimaient plus qu’une peur animale. Chacun attendait son tour, tendait l’oreille, s’efforçait de comprendre les commentaires du médecin qui auraient aussi bien pu être prononcés en latin.»

Simenon, les Anneaux de Bicêtre (1963), dans Romans. II, édition établie par Jacques Dubois, avec Benoît Denis, Paris Gallimard, coll. «Bibliothèque de la Pléiade», 496, 2003, p. 807-916 et 1604-1620, p. 1057.