Désolé, cher Olivier Niquet

Olivier Niquet, le Bêtisier 2017Olivier Niquet vient de mettre en ligne, sur le site de Radio-Canada, son Bêtisier 2017 : c’est un pur délice.

L’Oreille tendue est toutefois tenue, professionnellement, de chipoter sur un passage de l’émission. À la deuxième minute, on entend ceci :

[Olivier Niquet] Je suis prêt à vous montrer que tout va pour le mieux dans le meilleur des ondes. Introspection. [Voix féminine] Ce segment sur la candeur est une présentation de Voltaire, qui disait : «Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose. Il faut mentir comme le diable, non pas timidement, non pas pour un temps, mais hardiment et toujours.»

Voilà donc deux allusions à Voltaire.

L’initiale, dite par Olivier Niquet, fusionne plusieurs citations de Candide, par exemple celles-ci : «Pangloss enseignait la métaphysico-théologo-cosmolonigologie. Il prouvait admirablement qu’il n’y a point d’effet sans cause, et que, dans ce meilleur des mondes possibles, le château de monseigneur le baron était le plus beau des châteaux, et madame la meilleure des baronnes possibles» (chapitre premier); «Il n’y a point d’effet sans cause, répondit modestement Candide, tout est enchaîné nécessairement et arrangé pour le mieux» (chapitre troisième). Bref, «tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles» ne se trouve pas sous cette forme dans ce conte philosophique de Voltaire — mais Niquet ne dit pas explicitement qu’il le cite.

Ça va plus mal pour la citation sur le mensonge, dite par la voix féminine, une de ces «citations pompeuses de Voltaire pour se donner un air cultivé» (18e minute) : il n’a pas écrit cette phrase. On trouve plutôt ceci, dans une lettre à Thiriot du 21 octobre 1736 : «Le mensonge n’est un vice que quand il fait du mal; c’est une très-grande vertu quand il fait du bien. Soyez donc plus vertueux que jamais. Il faut mentir comme un diable, non pas timidement, non pas pour un temps, mais hardiment et toujours. […] Mentez, mes amis, mentez; je vous le rendrai dans l’occasion» (source).

En matière de citations apocryphes, on ne prête qu’aux riches (pour Voltaire, les exemples sont nombreux : voyez ici et ).

Autopromotion 338

Cahiers Voltaire, 16, 2017, couvertureDepuis plusieurs années, l’Oreille tendue collabore aux Cahiers Voltaire, la revue annuelle de la Société Voltaire. Le numéro 16 a paru à l’automne 2017 (ISSN : 1637-4096; ISBN : 978-2-84559-127-1). Ci-dessous, sa table des matières.

L’Oreille y parle cette fois-ci d’une série de quatre romans du Québécois Patrick Senécal, Malphas (p. 189-192), et de deux films, l’un documentaire, Pour quelques arpents de neige… (1962), de Georges Dufaux et Jacques Godbout, l’autre de fiction, Quelques arpents de neige (1972), de Denis Héroux (p. 174-175). Elle y rend aussi compte de l’ouvrage Voltaire’s Revolution. Writings from his Campaigns to Free Laws from Religion de G.K. Noyer (p. 227-228).

*     *     *

Habib, Claude, Marc Hersant et Myrtille Mericam-Bourdet, «Table ronde au Panthéon sur l’affaire La Barre, 16 novembre 2016», p. 7-28.

Noyer, G.K., «La campagne “Écrasez l’infâme” a-t-elle influencé l’Amérique ?», p. 29-69.

Cussac, Hélène, «Topoï sur le coryphée de la secte dans quelques histoires littéraires de la Troisième République», p. 71-84.

Adams, David, «Une appréciation inédite de Voltaire ?», p. 85-91.

Loty, Laurent, «Les Mémoires de Candide de Delisle de Sales, sur la Nation et la Confédération européenne en 1802», p. 93-104.

Chardonnet-Darmaillacq, Damien, «Voltaire Pygmalion ! La promotion intéressée du comédien LeKain», p. 105-114.

Plante, Gilles, «Le Paysan parvenu de Marivaux, ou l’art consommé de persifler Voltaire», p. 115-136.

«Débat. Voltaire face à sa propre mort (IV). Coordonné par Marc Hersant», p. 139-153 : Sylvain Menant, «Le poète et sa mort : quelques esquisses voltairiennes»; Jan Herman, «Anecdote sur la sépulture de monsieur de Voltaire à l’abbaye de Sellières».

«Enquête sur la réception de Candide (XV). Coordonnée par Stéphanie Géhanne Gavoty», p. 157-175. Contributions de Stéphanie Géhanne Gavoty, Édouard Langille, Benoît Melançon, Abderhaman Messaoudi.

Pascal, Jean-Noël, «Relectures. Quand un professeur de gymnastique espagnol mettait La Henriade en cantique…», p. 179-188.

Melançon, Benoît, «Le projet Voltaire», p. 189-192.

Brown, Andrew, Flávio Borda d’Água et Ulla Kölving, «Manuscrits en vente en 2016», p. 193-208.

Kölving, Ulla, «Bibliographie voltairienne 2016», p. 209-220.

«Thèses», p. 221-226. Rubrique coordonnée par Nicolas Morel. Contributions de Thibaut Julian, Helder Mendes Baiao, Jean Rime, Laetitia Saintes.

«Comptes rendus», p. 227-244. Rubrique coordonnée par Alain Sandrier. Contributions de Benoît Melançon, Audrey Faulot, Caroline Boindin, Nicolas Brucker, Laurence Vanoflen, Alain Sandrier, Stéphane Pujol.