Autopromotion (encyclopédique) 290

Application Encyclopédie pour tabletteCela ne se voit peut-être pas à l’œil nu, mais l’Oreille tendue vient du XVIIIe siècle, plus précisément de Diderot, le codirecteur de l’Encyclopédie. Cela ne l’empêche pas d’avoir un pied fortement ancré dans le numérique; il lui est même arrivé d’écrire sur Wikipédia (ici et ).

Quand son collègue et néanmoins ami Marcello Vitali-Rosati lui a demandé de participer à une table ronde intitulée «Le projet encyclopédique à l’époque du numérique», elle ne pouvait donc pas refuser.

Cela se tiendra le 6 avril 2017, à 16 h, à l’Université de Montréal, dans le cadre d’une journée d’étude avec Jeffrey Schnapp.

L’invitation est lancée.

Renseignements ici.

 

[Complément du 5 avril 2017]

Une diffusion vidéo est prévue à <https://www.youtube.com/watch?v=_AVUsqjtvZ4>.

Autopromotion 287

L’Oreille tendue a beaucoup écrit sur Maurice Richard et, nécessairement, sur l’émeute du 17 mars 1955 qui a suivi la suspension de ce joueur, le plus célèbre des Canadiens de Montréal — c’est du hockey.

Elle en a aussi souvent parlé. C’est encore le cas aujourd’hui.

Référence

Melançon, Benoît, les Yeux de Maurice Richard. Une histoire culturelle, Montréal, Fides, 2006, 279 p. 18 illustrations en couleurs; 24 illustrations en noir et blanc. Nouvelle édition, revue et augmentée : Montréal, Fides, 2008, 312 p. 18 illustrations en couleurs; 24 illustrations en noir et blanc. Préface d’Antoine Del Busso. Traduction : The Rocket. A Cultural History of Maurice Richard, Vancouver, Toronto et Berkeley, Greystone Books, D&M Publishers Inc., 2009, 304 p. 26 illustrations en couleurs; 27 illustrations en noir et blanc. Traduction de Fred A. Reed. Préface de Roy MacGregor. Postface de Jean Béliveau. Édition de poche : Montréal, Fides, coll. «Biblio-Fides», 2012, 312 p. 42 illustrations en noir et blanc. Préface de Guylaine Girard.

Les Yeux de Maurice Richard, édition de 2012, couverture