Accouplements 135, dits Accouplements de la Fête nationale

Char allégorique, Fête de la Saint-Jean-Baptiste

(Accouplements : une rubriquel’Oreille tendue s’amuse à mettre en vis-à-vis deux œuvres, ou plus, d’horizons éloignés.)

D’abord ce tweet, le 19 juin :

 

Puis cette déclaration de l’écrivain Patrice Lessard dans le Devoir des 22-23 juin 2019 :

«Je suis, oui, très critique vis-à-vis du Québec. Autant je suis convaincu que le Québec devrait être un pays, autant je ne trouve rien de vraiment éblouissant ici. La fierté d’être né quelque part, je ne comprends pas ça, mais je suis absolument convaincu que si je vivais n’importe où dans le monde, je te dirais la même affaire», confie-t-il en entrevue.

Cela rejoint assez bien le sentiment de l’Oreille tendue sur cette question.

Citation nationale du jour

Gilles Marcotte, le Manuscrit Phaneuf, 2005, couverture

«Oui, indispensable comme la pluie, comme la grêle, comme le verglas, comme la neige en hiver, une élection fédérale, un discours du président de la Saint-Jean-Baptiste…»

Gilles Marcotte, le Manuscrit Phaneuf. Roman, Montréal, Boréal, 2005, 216 p., p. 197.

P.-S. — C’est fête. Créons la rubrique Fête(s) nationale(s).

Le 24 juin ?

Illustration (anonyme) tirée de Refrancisons-nous, 1951

C’est la Fête nationale du Québec. L’Oreille tendue a déjà écrit là-dessus.

C’est aussi, en 1984, le jour de la mort de l’ancient président de la Ligue nationale de hockey, Clarence Campbell. Bis.

Illustration tirée de F. J.-F. [Frère Jean-Ferdinand], Refrancisons-nous, s.l. [Montmorency, Québec ?], s.é., coll. «Nous», 1951 (première édition), 142 p., p. 71.