Habiter Wikipédia

Portrait de Christian Vandendorpe

Au moment où son ami Christian Vandendorpe (CV) venait de prendre sa retraite, l’Oreille tendue a été invitée à participer à un volume d’hommages que des collègues de l’Université d’Ottawa préparaient en son honneur. Elle leur a proposé le «Journal d’un (modeste) Wikipédien». Rédigé du 28 février au 4 juin 2008, contenant un post-scriptum du 29 septembre 2009, ce texte mêlait une réflexion sur Wikipédia, née, entre autres sources, de la lecture de textes de CV, et le journal de la rédaction d’un article de Wikipédia, celui, évidemment, sur CV. (On peut lire ce texte paru en 2009 ici.)

Hier, sur Twitter, CV a annoncé qu’il occuperait dorénavant un nouveau poste au sein de la Fédération (canadienne) des sciences humaines : «résident honoraire wikipédien» («honorary resident Wikipedian», dans la langue de Jimbo Wales) pour 2014-2015. De quoi s’agit-il ? Citons le communiqué de la Fédération :

Dans l’exercice de ses fonctions, le professeur Vandendorpe se penche sur le rôle de Wikipedia dans l’érudition contemporaine et le domaine de la connaissance au sens large, ainsi que sur l’importance fondamentale du libre accès. Il estime que «Wikipedia est devenu une composante vitale de l’écosystème actuel du savoir, un lieu où l’information est réunie, archivée, synthétisée et débattue et qui conserve également l’historique des différentes façons, souvent conflictuelles, dont les événements sont compris». Vandendorpe a déployé des efforts incroyables pour le partage de son expertise étendue sur Wikipedia en améliorant, entre autres, les pages consacrées à l’histoire du livre, à l’encyclopédie et à l’édition électronique. La collaboration avec Wikipedia du professeur Vandendorpe en tant qu’expert professionnel reflète le travail de pointe réalisé au Canada dans le domaine de la création d’un savoir social et du développement des ressources électroniques qui jette un pont entre les sphères universitaires et publique.

Dans ses nouvelles fonctions, CV sera rattaché à l’Université de Victoria, plus précisément au Electronic Textual Cultures Lab et à l’équipe Implementing New Knowledge Environments.

L’Oreille suivra l’affaire d’une oreille attentive.

P.-S. — Oui, bien sûr : l’Oreille a mis à jour la page Wikipédia de CV.

Référence

Melançon, Benoît, «Journal d’un (modeste) Wikipédien», dans Rainier Grutman et Christian Milat (édit.), Lecture, rêve, hypertexte. Liber amicorum Christian Vandendorpe, Ottawa, Éditions David, coll. «Voix savantes», 32, 2009, p. 225-239. URL : <http://www.mapageweb.umontreal.ca/melancon/docs/melancon_melanges_vandendorpe_2009.pdf>; <https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/11380>.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*