Archives pour la catégorie À il & à elle

Mises à jour du mardi matin

De l’article Bar

De l’article Bibliographie d’André Belleau

De l’article Bio

De l’article Énigmatique

De l’article Illes

De l’article Lac-à-l’épaule

De l’article Palindrome

De l’article Propos non parlementaires

De l’article Tradition et modernité

Pronom du jour

On débat en France de la place à faire aux questions de genre (gender) à l’école. C’est le contexte du tweet suivant :

«Les anti-djendeur sont pathétiques avec leur “pas de djendeur à l’école”. Le genre est appris à l’école, ms pas ds le sens qu’illes croient» (@A_C_Husson)

L’Oreille tendue ignorait l’existence du pronom illes.

 

[Complément…]

…fourni par @revi_redac : «En 2000, Louise-L. Larivière proposait ce pronom inclusif. Voir Pour en finir avec la féminisation linguistique. Et Pour une grammaire non sexiste de Céline Labrosse, 1996 (!), p. 45-46. Précision : “Afin de combler cette absence d’un pronom pluriel commun, Françoise Marois (1987) a proposé la création de la forme illes, nommée « collectif mixte »” (Labrosse, p. 46)».

 

[Complément du 18 juillet 2015]

La même @revi_redac vient de voir passer «celleux» sur Facebook. (Merci.)

Celleux (vu sur Facebook)

Souvenir de Mao

Georges G.-Toudouze (1921), p. 199

La Presse du 21 octobre comportait un cahier «Journée maritime québécoise 2013». On y trouvait notamment des portraits, dont un intitulé «Des communications à la navigation. Karine Racine femme de roue» (p. 6).

«Femme de roue» ? «Timonier si vous préférez.»

Oui, on préfère — mais on préférerait «timonière». (Merci à @Hortensia68.)

Référence

G.-Toudouze, Georges, Paris sur l’eau. Ouvrage couronné par l’Académie française, Tours, Maison Alfred Mame et fils, 1921, 304 p. Illustrations de G. Dutriac. (Illustration : p. 199)