Les zeugmes ducharmiens et du dimanche matin

Passeport de Réjean Ducharme

«Exa m’a pris en stop, puis en sympathie, et payé à boire au Manoir» (Réjean Ducharme, Gros mots, Paris, Gallimard, 1999, 310 p., p. 104).

«J’ai fait le café, Nicole les toasts et Catherine la conversation» (l’Hiver de force, Paris, Gallimard, coll. «Folio», 1622, 1984 [1973], 273 p., p. 248-249).

Le zeugme du Super Bowl XLVI et du dimanche matin

«En fait, le principal problème des Lions, c’est qu’ils se trouvent dans la même division que les Packers de Green Bay, les champions en titre du Super Bowl qui montrent une fiche de 10-0 [et] aucun signe de ralentissement […].»

Jean Dion, «Sous un autre nom», le Devoir, 24 novembre 2011, p. B6.

Les zeugmes du touriste et du dimanche matin

Julien Blanc-Gras, Touriste, 2011, couvertureHull, Grande-Bretagne : «Une riante bourgade ravagée par la crise postindustrielle, où l’on repère les étrangers à leur absence de tatouages et de cirrhose.»

Bogotá, Colombie : «Elle déploie son cortège de commerciaux gominés et de bâtiments noircis par la pollution, de chiens errants et de zombies sans toit, défoncés à la colle et à la douleur.»

Népal : «Je trouve ensuite refuge dans un monastère coréen et spartiate.»

Julien Blanc-Gras, Touriste, Vauvert, Au diable vauvert, 2011, 259 p., p. 16, p. 32 et p. 64.

Les zeugmes des lecteurs et du dimanche matin

L’Oreille tendue a de fidèles lecteurs, qui sont aussi amateurs de zeugmes. Par Twitter, ils lui font des suggestions. Merci à…

@MlleAinee : «“Où ils sont accueillis avec l’enthousiasme et le banquet habituels” #AsterixCleopatre.»

@fbon : «“ça c’est très important”, dit le type de dos et de loin dans le brouhaha du café wifi.»

@desrosiers_j : «“il venait juste de se dépêcher de rentrer dans son manteau de cuir et en taxi”. Limonov J raté.»

@beloamig_ : «“À défaut du coupable, j’ai déjà arrêté certaines dispositions” (San-A.).»

@PimpetteDunoyer : «“Il faisait sa sauce avec beaucoup d’ail et une pointe d’inquiétude” R. Mosner, Papous http://t.co/yJDvaP1i»; «“Ses jouets sont engloutis, ses espoirs aussi” Faustine et le père Noël, I. Wilsdorf #ZeugmeDeNoel.»

…@ljodoin, sur Twitter et sur son blogue : «Il eut beau lui faire l’amour et des œufs au plat, elle le laissa pour approfondir la génétique et son mal d’être.»

Le (quasi-) zeugme du dimanche matin

«Agée de 20 ans, elle a terminé son secondaire à 18 ans. Elle admet que, depuis, elle a “fait du ski l’hiver et fait du surplace le reste du temps”.»

David Santerre, «Poker, ski et surplace. L’ex-copine de Jonathan Duhamel et ses coaccusés décrivent leur vie au juge», la Presse, 6 janvier 2012, p. A10.