Accouplements 95

(Accouplements : une rubriquel’Oreille tendue s’amuse à mettre en vis-à-vis deux œuvres, ou plus, d’horizons éloignés.)

Entre les deux, le cœur de l’Oreille tendue balance.

Nikolaus Harnoncourt : «Je suis un pessimiste qui espère !» (Diapason, 10 juin 2013)

Michel Serres : «J’admets volontiers éprouver une méfiance instinctive à l’égard des pessimistes. Je sais bien que le catastrophisme est vendeur, mais, voyez-vous, j’ai des enfants, des petits-enfants et des étudiants. Cela explique sans doute que je pratique un optimisme de combat» (le Point, 14 juin 2012).

 

[Complément]

On attribue la phrase suivante à Gramsci : «Il faut allier le pessimisme de l’intelligence à l’optimisme de la volonté.» Et de trois.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*