Dégager ?

«Dégage», slogan politique

Au hockey, en règle générale, une équipe préfère jouer en zone adverse (la zone offensive) plutôt que dans sa propre zone (la zone défensive). Si elle ne peut quitter son territoire en possession du disque, elle peut choisir de le dégager. On peut lui refuser ce dégagement.

Éric Bélanger est devenu cette semaine l’entraîneur des Lions de Trois-Rivières de la East Coast Hockey League. En entrevue à la Presse+, Marc-André Bergeron, qui l’a recuté, déclare ceci : «C’est un gars qui dégage, qui a du leadership, qui fait sentir sa présence et je pense que ce sont tous des éléments importants pour un entraîneur-chef.»

On aura compris que le mot dégager peut avoir plusieurs sens. Bergeron n’a pas engagé Bélanger parce qu’il lui est déjà arrivé, à titre de joueur, de dégager la rondelle, mais parce qu’il a une aura particulière — si particulière qu’il n’est pas nécessaire de définir sa nature.

Pour résumer : dégager, ce n’est pas bien; dégager, c’est bien.

P.-S.—Oui, c’est de la langue de puck.

 

Référence

Melançon, Benoît, Langue de puck. Abécédaire du hockey, Montréal, Del Busso éditeur, 2014, 128 p. Préface de Jean Dion. Illustrations de Julien Del Busso.

Langue de puck. Abécédaire du hockey (Del Busso éditeur, 2014), couverture

Trente-huitième article d’un dictionnaire personnel de rhétorique

Québec Redneck Bluegrass Project, J’ai bu, 2020, couverture

Hyperbole

Définition

«Augmenter ou diminuer excessivement la vérité des choses pour qu’elle produise plus d’impression» (Gradus, éd. de 1980, p. 237).

Exemple

«J’ai autant d’tracas que l’Bangladesh» («Sevrage», J’ai bu, p. 106).

Note explicative : «Le Bangladesh est directement affecté par les changements climatiques : typhons de plus en plus fréquents, niveau de la mer qui monte, villages engloutis par les eaux, etc. C’est la réalité à laquelle est confronté un nombre croissant de Bangladais. Dans ce pays, l’un des plus densément peuplés au monde, ces phénomènes alimentent la pauvreté chronique et des flux migratoires importants qui infligent une pression énorme sur des infrastructures déjà inadéquates. De comparer les tracas du Pad [le chanteur de Québec Redneck Bluegrass Project] à ceux du Bangladesh est une hyperbole qui a pour but de servir la comparaison. Les tracas du Pad sont en fait très insignifiants lorsqu’on les compare avec ceux de ce pays» (p. 107).

Merci de la précision.

 

Références

Dupriez, Bernard, Gradus. Les procédés littéraires (Dictionnaire), Paris, Union générale d’éditions, coll. «10/18», 1370, 1980, 541 p.

Québec Redneck Bluegrass Project, J’ai bu, Spectacles Bonzaï et Québec Redneck Bluegrass Project, 2020, 239 p. Ill. Avec un cédérom audio.

Coup double rhétorique

«La mémoire est la faculté qui oublie», dit-on souvent. On pourrait ajouter que c’est la faculté qui confond.

Depuis le 22 février 2011, l’Oreille tendue nourrit son Dictionnaire personnel de rhétorique. Elle y a bien sûr parlé de l’oxymore et du pléonasme. Elle était convaincue d’avoir cité ce magnifique (double) exemple :

Oxymore et pléonasme

Elle se trompait. Elle le regrette.

P.-S.—L’Oreille remercie son ami Marc Angenot de l’avoir ramenée dans le droit chemin de la mémoire.

Trente-septième article d’un dictionnaire personnel de rhétorique

Christian Oster, Massif central, éd. de 2019, couverture

Parenthèse

Définition

«Insertion d’un segment de sens complet, au milieu d’un autre dont il interrompt la suite, avec ou sans rapport au sujet…» (Gradus, éd. de 1980, p. 329).

Exemple

«J’avais un enterrement. Celui de Matthieu Servais, un homme qui tout comme moi avait exercé le métier d’architecte, mais jusqu’au bout, lui (j’expliquerai bientôt pourquoi j’y avais renoncé dans un espace plus propice que cette parenthèse), et qui avait été un ami cher, un compagnon éclairant, dont les réalisations avaient largement contribué à me guider dans une voie où, comme dans ma vie à d’autres égards, j’avais eu souvent à composer avec le doute» (Massif central, p. 17).

Références

Dupriez, Bernard, Gradus. Les procédés littéraires (Dictionnaire), Paris, Union générale d’éditions, coll. «10/18», 1370, 1980, 541 p.

Oster, Christian, Massif central, Paris, Éditions de l’olivier, coll. «Points», 4956, 2019 (2018), 158 p.

Trente-sixième article d’un dictionnaire personnel de rhétorique

David Turgeon, À propos du style de Genette, 2018, couvertureÉpanadiplose

Définition

«Lorsque, de deux propositions corrélatives, l’une commence et l’autre finit par le même mot. […] Les épanadiploses ont un effet de soulignement, voire de ressassement» (Gradus, éd. de 1980, p. 187).

Exemple

«L’aventure de la pensée fait parfois le meilleur des romans d’aventures» (À propos du style de Gérard Genette, quatrième de couverture, incipit).

Références

Dupriez, Bernard, Gradus. Les procédés littéraires (Dictionnaire), Paris, Union générale d’éditions, coll. «10/18», 1370, 1980, 541 p.

Turgeon, David, À propos du style de Genette. Essai, Montréal, Le Quartanier, «série QR», 122, 2018, 223 p.