De l’utilité télévisuelle du Haddock illustré

Albert Algoud, le Haddock illustré, 2004, couverture

Dès le début de la série télévisée le Bureau des légendes, l’oreille du tintinophile se tend : un personnage est surnommé Moule à gaufres.

Dans la deuxième saison, le chat sort du sac, quand Guillaume Debailly, joué par Mathieu Kassovitz, livre un secret à sa fille. Tous les agents de la Direction générale de la Sécurité extérieure, son employeur, ont un surnom venu de l’œuvre d’Hergé : Malotru, Phénomène, Cyclope, Escogriffe, Rocambole, Anacoluthe, Coloquinte, Boit-sans-soif, Bachi-bouzouk, Doryphore, Mille sabords…

Pour s’y retrouver, la consultation du Haddock illustré est bien sûr recommandée.

P.-S.—Vous trouverez d’autres allusions tintinesques ici.

P.-P.-S.—L’Oreille tendue a dit un mot du vocabulaire de cette série .

 

Référence

Algoud, Albert, le Haddock illustré. L’intégrale des jurons du capitaine Haddock, Bruxelles, Casterman, 2004 (édition revue et corrigée), 93 p. Ill. Édition originale : 1991.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*