Où il y a de la gêne vaut mieux éviter le plaisir

Une catastrophe (humaine, écologique, économique, sociale) touche le Québec depuis samedi dernier : un train a déraillé en plein centre de la petite ville de Lac Mégantic et causé la mort de plusieurs dizaines de personnes.

Les médias s’arrachent les experts. L’Oreille tendue a été frappée hier par le fait que beaucoup de ces experts, à la fin de leur intervention, répondant aux remerciements de l’animateur, disaient «Ça me fait plaisir».

C’est moi qui vous remercie; Y a pas de quoi; Je vous en prie : oui. Mais pas Ça me fait plaisir.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

1 pensée sur “Où il y a de la gêne vaut mieux éviter le plaisir”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*