Les clichés du temps des Fêtes

La période des fêtes de fin d’année se prête particulièrement bien aux lieux communs, notamment dans les médias. Cinq exemples.

1. «Le visage de la pauvreté a changé.»

2. «Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.» (Dans le Devoir, le 24 décembre 2012, le professeur André Gagné a réfléchi à cette formule, dans le cadre de la rubrique «Le devoir de philo».)

3. Tout est toujours pire «à quelques jours de Noël» (@OursMathieu).

4. «Constatation : la plupart des Noëls sont blancs, rock ou d’antan» (@machinaecrire).

5. Il faut «réinventer» Noël. (Le Devoir s’y est employé dans son édition des 21-22 décembre 2013, p. A6-A7.)

Vous en connaissez d’autres ? Les suggestions sont bienvenues.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*