À notre aimable clientèle

Del Busso éditeur compte publier cet automne une anthologie de textes de l’Oreille tendue.

Vous avez des demandes spéciales ? Des textes préférés ? Des suggestions de textes à conserver ?

Si oui, veuillez les indiquer dans la section des commentaires ci-dessous.

Merci à l’avance.

Signé : L’équipe blogue

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

6 thoughts on “À notre aimable clientèle”

  1. Oh, la bonne nouvelle!
    On veut du «à saveur»!
    On veut des capitales!
    On veut de l’extrême!
    On veut de l’urbain!
    On veut du parler jeune!
    On veut des moratoires!
    On veut des clichés!
    On veut des commandements (les dix et les autres)!
    On veut des jurons!
    Il y a tant et tant de classiques!

  2. Vous me connaissez, j’aime bien les clichés dans les médias : bar, urbain, ovni, tsunami, etc. La langue de margarine est aussi franchement et résolument un incontournable. Enfin, je pense que vous ne pouvez passer sous silence l’École de la chainsaw (sic).

  3. J’aimerais bien lire le top 10 des zeugmes du dimanche matin les plus décoiffants et, en supplément inédit, un zeugme du samedi soir.

  4. Absolument en accord avec toutes les suggestions précédentes. Et la langue de margarine, un must. J’en ris encore même si (et parce que) je lis religieusement les chroniques visées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *