Portrait sibyllin

Georges Simenon, Maigret chez le ministre, couverture

«De taille et d’embonpoint, [le ministre Auguste Point] était à peu près le pendant du commissaire [Maigret], en plus carré, en plus dur, on aurait dit en plus paysan, et ses traits vigoureusement taillés, son nez fort et sa bouche faisaient penser aux têtes sculptées dans un marron d’Inde.»

Georges Simenon, Maigret chez le ministre, Genève, Édito-Service S. A., 1974 (1955), 167 p., p. 11.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*