Les méandres de la logique narrative

Soit une phrase tirée de Maigret et le client du samedi :

Depuis la promenade du dimanche dans ce même quartier, [Maigret] avait l’impression de couver un rhume et c’est ce qui lui donna l’idée, au lieu de descendre la rue Lepic pour trouver un taxi place Blanche, de tourner à gauche vers la place des Abbesses (p. 105).

Un lecteur attentif pourra (presque) retrouver la logique qui a mené à la décision de Maigret (il croit être malade et il va donc place des Abbesses). Un lecteur qui ne l’est pas, non.

Référence

Simenon, Georges, Maigret et le client du samedi, Paris, Presses de la cité, coll. «Maigret», 37, 1990 (1962), 185 p.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*