Autopromotion 329

Dérapages poétiques. Volume 1, 2017, couverture

Cela a commencé, anonymement, sur Facebook, en 2013. Puis ce fut Twitter. Dérapages poétiques était né. C’est aujourd’hui un livre, publié par Atelier 10, sous une belle couverture rigide, toujours sans signature.

À la page des «Remerciements», à la dernière ligne du livre, on peut lire ceci : «Nous sommes tous Dérapages poétiques.» C’est d’autant plus vrai pour l’Oreille tendue qu’elle en signe la préface.

Référence

Dérapages poétiques. Volume 1, Montréal, Atelier 10, 2017, 222 p. Préface de Benoît Melançon.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

2 thoughts on “Autopromotion 329”

  1. Dites-moi professeur, nous voulions le classer en poésie en librairie, mais un collègue nous a dit que c’était la meilleure façon de se ramasser dans le tome 2. On l’a placé en humour. Qu’en pensez-vous?

    1. Ô ! la belle question ! Si j’étais vous, je ne m’inquiéterais pas, en classant le livre en poésie, de me retrouver dans le deuxième volume, sauf si vous accompagnez le livre de commentaires faciles à découper en vers. «Humour» ? Cela correspond en partie à l’esprit de l’ouvrage, mais, si vous le mettez à côté du Petit livre à lire aux toilettes ou des Humeurs d’une femme mûre et divertissante, ça va clasher un brin. La suggestion de l’Oreille tendue ? «Actualités».

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*