Tucker Coe et l’État policier en 1972

Tucker Coe, le Poster menteur, éd. de 1986, couverture

«Ils ne le touchèrent pas, eux non plus. Plantés de part et d’autre du cadavre, ils le contemplèrent un moment; on aurait dit l’illustration de quelque rêve paranoïaque d’un état policier : deux flics brutaux dominant leur victime prostrée.»

Tucker Coe, le Poster menteur, traduction de R. Fitzgerald, Paris, Gallimard, coll. «Carré noir», 573, 1986 (1972), 246 p., p. 24.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*