Trouble de la signalétique

En périple familial, l’Oreille tendue faisait l’autre jour de la randonnée dans la Matawinie. Elle tombe alors sur l’avertissement suivant :

Respectueuse, comme il se doit, des consignes qu’on lui adresse, l’Oreille s’est abstenue de toute baignade (de toute façon, l’eau était trop froide, et l’Oreille est peu aquatique). Elle a toutefois été un brin troublée par ce panneau.

Si la baignade est interdite, pourquoi annoncer que ceux qui contreviendraient, par extraordinaire, à la consigne le feraient «à [leurs] risques» ? C’est interdit ou pas ?

À moins qu’il ne s’agisse pas de deux phrases («Baignade interdite. À vos risques»), mais d’une seule («Baignade interdite à vos risques»). La baignade serait alors «interdite [aux] risques» des visiteurs. Foi d’Oreille, ce n’est guère mieux.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

2 thoughts on “Trouble de la signalétique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*