Les yeux de Martin Saint-Louis

Photographie de Maurice Richard par David Bier, The Gazette, Montréal, années 1950, détail

Les Canadiens de Montréal — c’est du hockey — ont un nouvel entraîneur, l’ex-joueur Martin Saint-Louis.

Dans le Journal de Montréal du jour, le journaliste Réjean Tremblay dénonce l’incurie de l’équipe, mais vante les qualités de Saint-Louis, en plus de le comparer à une des figures sportives les plus glorieuses du Québec : «Des yeux de Maurice Richard.»

Il n’est pas le premier à réunir les deux joueurs. Le 25 mai 2014, Marc Antoine Godin publiait dans la Presse un texte intitulé «Les yeux de Martin Saint-Louis» (sans gêne, l’Oreille tendue lui pique aujourd’hui son titre) : «Si un joueur de hockey a déjà eu les yeux de Maurice Richard, c’est Martin St-Louis.»

Les performances des Canadiens étant ce qu’elles sont ces jours-ci, il est normal que l’on se tourne vers les fantômes du passé pour essayer de trouver un peu d’espoir.

 

Illustration : photographie de Maurice Richard par David Bier, The Gazette, Montréal, années 1950, détail

 

Référence

Melançon, Benoît, les Yeux de Maurice Richard. Une histoire culturelle, Montréal, Fides, 2006, 279 p. 18 illustrations en couleurs; 24 illustrations en noir et blanc. Nouvelle édition, revue et augmentée : Montréal, Fides, 2008, 312 p. 18 illustrations en couleurs; 24 illustrations en noir et blanc. Préface d’Antoine Del Busso. Traduction : The Rocket. A Cultural History of Maurice Richard, Vancouver, Toronto et Berkeley, Greystone Books, D&M Publishers Inc., 2009, 304 p. 26 illustrations en couleurs; 27 illustrations en noir et blanc. Traduction de Fred A. Reed. Préface de Roy MacGregor. Postface de Jean Béliveau. Édition de poche : Montréal, Fides, coll. «Biblio-Fides», 2012, 312 p. 42 illustrations en noir et blanc. Préface de Guylaine Girard.

Benoît Melançon, les Yeux de Maurice Richard, éd. de 2012, couverture

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur/autrice : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*