Euphémisme délicat de la semaine

Dans le Devoir d’hier, en p. B4 : «Air Canada se sépare de 1010 employés.» Espérons que cette formulation met un peu de baume au cœur des 195 employés licenciés de façon permanente et aux 815 de manière temporaire. Si Air Canada doit se séparer d’eux, c’est sûrement à regret, et pour le bien de quelqu’un.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

2 thoughts on “Euphémisme délicat de la semaine”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*