L’oreille tendue de… Catherine Mavrikakis

«Je ne sais pas s’il y a de l’angoisse dans mon carnet. Je dirais plutôt qu’il y a de l’inquiétude. Je suis inquiète, toujours inquiète, aux aguets, par rapport à l’avenir, par rapport à ce qui peut nous tomber dessus. C’est une forme d’écoute du monde, des autres. Je suis une oreille tendue, oui, très tendue» (Catherine Mavrikakis, entrevue par Dominique Lemieux, les Libraires, 14 septembre 2010).

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*