La clinique des phrases (o)

La clinique des phrases, logo, 2020, Charles Malo Melançon

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

Du cochon et de la tirelire

Soit la phrase suivante, lue dans la Presse du 14 janvier 2015 :

«On peut, par exemple, se donner le droit de réaliser un voyage si on accumule assez d’argent et qu’on atteint nos objectifs d’épargne.»

Proposons une traduction libre :

On peut, par exemple, se donner le droit de voyager si on accumule assez d’argent et qu’on atteint nos objectifs d’épargne.

Osons aller plus loin :

On peut, par exemple, se donner le droit de voyager si on épargne suffisamment.

À votre service.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*