Rappel bienvenu du début de semaine

Jacques Cellard, Histoire de mots, 1985, couverture

«Une double remarque s’impose d’abord : ni la notion de “mode” ni celle de “maladie” n’ont de sens pour un linguiste. Il n’existe que des états, des niveaux, des structures et peut-être des tendances de langue. Comme la constatation de l’état d’une langue, et surtout la transmission scolaire du maniement de cette langue, son enseignement, sont toujours en retard sur une évolution nécessaire et constante, la tentation est grande de baptiser “mode” ou “maladie” des phénomènes évolutifs qu’on ne peut ou ne veut pas analyser.»

Jacques Cellard, «Plaidoyer pour l’adjectif» (le Monde, 19 mai 1970), dans Histoire de mots, Paris, La Découverte / Le Monde, 1985, p. 112-118, p. 112.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*