Terrasse de ville

Il y a un petit temps que l’Oreille tendue n’avait pas ajouté de nouveau matériel à la catégorie «Ville urbaine», là, en bas, à droite.

Le Devoir du 12 juillet lui en fournit l’occasion, qui parle d’«une terrasse urbaine et bruyante de Montréal» (p. A8). Que les terrasses de Montréal ne sont pas toutes «bruyantes», on ne saurait en disconvenir : la précision est utile. Mais qu’elles puissent ne pas être «urbaines» étonne un brin plus. Y aurait-il des «terrasses non urbaines» à Montréal ? On aimerait les connaître.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*