Parlons patronyme et radio

Une journaliste infantilise Greta Thunberg en la nommant Greta, comme si elle parlait de sa petite cousine.

Un critique de cinéma appelle Woody Allen simplement Woody.

Pour une chroniqueuse culturelle, Céline Dion, c’est évidemment Céline tout court.

Dites, M’sieurs-dames de la radio, vous pourriez être un peu moins familiers ?

Merci.

P.-S.—Beaucoup de rousseauistes se contentent de Jean-Jacques pour désigner Jean-Jacques Rousseau. Ne lancez pas l’Oreille tendue sur cette piste !

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*