Clinique des phrases (gggg)

La clinique des phrases, logo, 2020, Charles Malo Melançon

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

Soit une phrase tirée d’une chronique récente parue dans un quotidien montréalais.

Cette pédagogie est donc aussi fondée sur une philosophie de l’enfance qui la définit moins en fonction de ce qu’elle est qu’en fonction de ce qu’elle doit permettre l’avènement.

Entendant l’Oreille lire cette phrase à haute voix, des sources conjugales proches d’icelle ont tout de suite pensé qu’il manquait quelque chose à ce texte :

Cette pédagogie est donc aussi fondée sur une philosophie de l’enfance qui la définit moins en fonction de ce qu’elle est qu’en fonction de ce qu’elle doit permettre l’avènement de.

En effet, il y a manifestement ici un problème de pronom relatif. Corrigeons :

Cette pédagogie est donc aussi fondée sur une philosophie de l’enfance qui la définit moins en fonction de ce qu’elle est qu’en fonction de ce dont elle doit permettre l’avènement.

À votre service.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*