La clinique des phrases (llll)

La clinique des phrases, Charles Malo Melançon, logo, 2020

(À l’occasion, tout à fait bénévolement, l’Oreille tendue essaie de soigner des phrases malades. C’est cela, la «Clinique des phrases».)

Soit le titre suivant, qui coiffait récemment un texte d’opinion dans un quotidien montréalais :

«L’accès à la psychothérapie pour prévenir l’idéation suicidaire.»

«Idéation» ? Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Simplifions :

«L’accès à la psychothérapie pour prévenir les pensées [ou idées] suicidaires.»

À votre service.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur/autrice : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

2 réflexions sur « La clinique des phrases (llll) »

  1. Pourtant, je pense qu’ «idéation» est un terme utile, puisque ce mot décrit comment la formation de ces idées difficiles et intrusives commencent à prendre le dessus et se normalisent, dans les cas sérieux. Il vient du jargon scientifique, mais je crois qu’il pourrait avoir une utilité dans le langage populaire. Enfin, merci pour la pensée 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*