(Quasi-)Autopromotion

Voltaire, Pensées végétariennes, Paris, Mille et une nuits, 2014, 69 p., couverture

L’Oreille tendue enseigne à l’université. Parmi ses tâches, il y a celle d’encadrer des étudiants aux cycles supérieurs (maîtrise, doctorat) et des chercheurs postdoctoraux.

C’est ainsi qu’elle travaille avec Renan Larue, chercheur postdoctoral au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal.

Renan Larue publie aujourd’hui un texte dans la rubrique «Le devoir de philosophie» du quotidien montréalais le Devoir : «Voltaire aurait-il signé le manifeste Les animaux ne sont pas des choses ?» (22-23 février 2014, p. B6).

Dans quelques jours, on trouvera dans les librairies montréalaises son édition des Pensées végétariennes de Voltaire (Paris, Mille et une nuits, 2014, 69 p.).

La lecture de l’article et celle du livre sont évidemment recommandées.

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

1 pensée sur “(Quasi-)Autopromotion”

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*