Le niveau baisse ! (1880)

«Chaque année, ceux qui voient arriver à l’Université les jeunes gens sortis de Rhétorique constatent les plus fâcheux résultats. Fort peu sont en état d’écrire correctement le français […]. Sept années d’études, et, pour conclusion, l’ignorance.»

Source : Vandenkindere, 1880, cité dans Jean-Marie Klinkenberg, la Langue dans la Cité. Vivre et penser l’équité culturelle, préface de Bernard Cerquiglini, Bruxelles, Les Impressions nouvelles, 2015, 313 p., p. 157.

Pour en savoir plus sur cette question :

Melançon, Benoît, Le niveau baisse ! (et autres idées reçues sur la langue), Montréal, Del Busso éditeur, 2015, 118 p. Ill.

Benoît Melançon, Le niveau baisse !, 2015, couverture

CC BY-NC 4.0 Cette œuvre est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0.

Auteur : Benoît Melançon

Professeur, chercheur, blogueur, éditeur, essayiste, bibliographe, chroniqueur radiophonique épisodique, conférencier. Préfère Jackie Robinson à Maurice Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*